Direct
Défense

Nouvelle doctrine militaire: le projet est prêt (Patrouchev)

Défense
URL courte
Nouvelle doctrine militaire russe (24)
0600
Le projet de nouvelle doctrine militaire russe, qui envisage la possibilité de frappes nucléaires préventives, est fin prêt, a annoncé le secrétaire du Conseil de sécurité russe Nikolaï Patrouchev.

Le projet de nouvelle doctrine militaire russe, qui envisage la possibilité de frappes nucléaires préventives, est fin prêt, a annoncé le secrétaire du Conseil de sécurité russe Nikolaï Patrouchev dans une interview publiée vendredi par le quotidien Rossiïskaa Gazeta.

Il s'agit de la troisième version de doctrine militaire adoptée dans la période postsoviétique, a-t-il précisé.

"Lorsque, en rédigeant sa première version en 1993, nous estimions que les conflits militaires étaient déjà exclus, les développements ultérieurs ont montré qu'ils étaient possibles, même des conflits d'envergure", a estimé le responsable.

La nouvelle doctrine stipule notamment que la Russie est en droit de recourir à l'arme nucléaire pour repousser une agression d'envergure menée faisant appel aux armes conventionnelles.

Selon le secrétaire du Conseil de sécurité, le projet fait état de nouveaux risques, dont la lutte pour les ressources énergétiques et d'autres, l'élargissement de l'OTAN, la prolifération des armes de destruction massive, dont nucléaires, et le terrorisme international.

Aux termes de sa nouvelle doctrine, la Russie juge crucial de prévenir tout conflit militaire.

La Russie estime parallèlement légitime de "faire appel aux troupes pour repousser une agression contre elle ou ses alliés, maintenir ou rétablir la paix aux termes d'une décision du Conseil de sécurité de l'ONU et d'autres structures de sécurité collective", a noté M.Patrouchev.

Les dispositions concernant l'arme atomique sont formulées de manière à préserver le statut de la Russie en tant que puissance nucléaire capable de dissuader ses adversaires contre une agression.

"Nous réaffirmons notre volonté d'avancer vers un monde dénucléarisé. Pour cela, toutefois, il faut que la Russie et les Etats-Unis renoncent à l'arme nucléaire, et que leur exemple soit suivi par les autres membres  du "club nucléaire" qui restent encore dans l'expectative", a estimé M.Patrouchev.

Selon le responsable, le projet de nouvelle doctrine militaire russe est entièrement conforme au doit international et s'appuie sur la Charte de l'ONU.

"Le face-à-face des grandes puissances est depuis longtemps révolu mais, sans changer d'architecture internationale, il est d'ores et déjà impossible de garantir la sécurité (...). Tous les pays européens (...) ne sont pas intégrés dans l'OTAN, pourtant leurs intérêts doivent également être pris en ligne de compte", a conclu le secrétaire du Conseil de sécurité russe.

Dossier:
Nouvelle doctrine militaire russe (24)

Règles de conduiteDiscussion

Commenter via FacebookCommenter via Sputnik