Direct
Défense

Le missile intercontinental russe Boulava livré à l'armée en octobre (Marine)

Défense
URL courte
Boulava: chronologie des tirs (102)
02300

Le missile balistique intercontinental russe Boulava et son lanceur, le sous-marin nucléaire Iouri Dolgorouki, premier appareil du projet 955 Boreï, équiperont l'armée russe en octobre, a annoncé un responsable de l'Etat-major général de la Marine russe.

Le missile balistique intercontinental russe Boulava et son lanceur, le sous-marin nucléaire Iouri Dolgorouki, premier appareil du projet 955 Boreï, équiperont l'armée russe en octobre, a annoncé samedi à Moscou un responsable de l'Etat-major général de la Marine russe.

"Les projets du commandement restent inchangés. Le missile Boulava et le sous-marin nucléaire Iouri Dolgorouki seront livrés à la Marine en tant qu'ensemble uni "sous-marin plus missile" en octobre, comme cela était annoncé par le ministre de la Défense", a indiqué le responsable.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le deuxième sous-marin de la série, Alexandre Nevski, sera équipé plus tard, selon lui.

Certains médias ont récemment rapporté que la Marine recevrait le missile Boulava et le sous-marin Alexandre Nevski en octobre.

Le missile R30 3M30 Boulava-30 (code OTAN SS-NX-30, dénomination internationale RSM-56) doit devenir l'arme principale des forces stratégiques navales russes. Le Boulava est un missile à trois étages à propergol solide. D'une portée de 8.000 km, il peut être équipé de dix ogives nucléaires hypersoniques de 100 à 150 kt et à trajectoire indépendante.

Les sous-marins nucléaires de type Iouri Dolgorouki (classe Boreï) constitueront la base des Forces maritimes stratégiques russes après la mise au rebut des sous-marins de classes Akoula (Typhoon selon le code de l'OTAN), et Kalmar et Mourena (Delta-3 et Delta-4 selon l'OTAN) en 2018.

Le chantier naval russe Sevmach de Severodvinsk (nord) héberge actuellement trois sous-marins de classe Boreï à différentes stades de leur construction (Iouri Dolgorouki, Alexandre Nevski et Vladimir Monomakh). Le quatrième sous-marin, nommé officieusement Sviatitel Nikolaï (Saint Nicolas), sera le premier navire de nouvelle classe Boreï A, dont les caractéristiques seront supérieures à celles de la classe Boreï. Au total, Sevmach envisage de construire huit sous-marins de classes Boreï et Boreï A.

Dossier:
Boulava: chronologie des tirs (102)
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik
Grands titres