• fra
13:34 06 Mars 2015
Direct
Economie

UE/zone euro: l'exclusion de la Grèce d'actualité (expert)

Economie
(mis à jour 21:20 27.01.2015)
La crise financière en Grèce (188)
000
Les économistes doivent se préparer à la sortie éventuelle de la Grèce de l'Union européenne et à son retour à la drachme, a estimé Valeri Mironov, directeur adjoint de l'Institut "Centre du développement" (Russie).

Les économistes doivent se préparer à la sortie éventuelle de la Grèce de l'Union européenne et à son retour à la drachme, a estimé mardi Valeri Mironov, directeur adjoint de l'Institut "Centre du développement" (Russie).

"L'exclusion de la Grèce de l'Union européenne est toujours d'actualité (…). Si l'on n'arrive pas à régler le problème par d'autres moyens, il faudra envisager le passage à la drachme", a déclaré l'expert lors d'un duplex Moscou-Bruxelles, organisé par RIA Novosti.

Selon bien des analystes, cette sortie pourrait être bénéfique, en permettant à la Grèce de retrouver une marge de manœuvre. D'après eux, en renouant avec la drachme, la Grèce pourrait immédiatement la dévaluer et retrouver ainsi une compétitivité à l'export ou en faveur de son secteur touristique.

Athènes négocie actuellement avec des créanciers privés l'annulation d'environ 100 milliards d'euros de dette. Le pays mène également avec la "troïka" de créanciers internationaux (Commission européenne, Banque centrale européenne et FMI) des négociations sur l'octroi d'un nouveau paquet d'aide pour un montant de 130 milliards d'euros en échange d'un programme budgétaire d'austérité.

L'échec des négociations provoquerait immanquablement un défaut de paiement, pouvant déboucher sur une sortie de ce pays de la zone euro, que la Grèce a rejoint en 2001. La dette du pays dépasse 130 milliards d'euros, soit 160% du PIB.

La "troïka" prévient toutefois qu'elle ne pourra pas garantir cette aide tant que la Grèce n'aura pas adopté les mesures nécessaires pour assainir son économie et ses finances.

Dossier:
La crise financière en Grèce (188)