• fra
23:08 24 Mai 2015
Direct
Economie

Retour des vins géorgiens en Russie: un salut pour la Géorgie

Economie
(mis à jour 21:20 27.01.2015) URL courte
10610
Le retour des vins géorgiens sur le marché russe est une "chance de salut" pour la Géorgie, et le pays n'y renoncera pas, a déclaré mercredi aux journalistes le ministre géorgien de l'Economie Gueorgui Kvirikachvilki.

Le retour des vins géorgiens sur le marché russe est une "chance de salut" pour la Géorgie, et le pays n'y renoncera pas, a déclaré mercredi aux journalistes le ministre géorgien de l'Economie Gueorgui Kvirikachvilki.

"Le marché russe est actuellement considéré comme un moyen de diversifier les livraisons de vins géorgiens. Il s'agit d'une chance de salut pour la Géorgie", a affirmé M. Kvirikachvilki cité par l'agence News-Georgia.

Le président géorgien Mikhaïl Saakachvili a tenté de dénigrer mardi les inspections effectuées par le Service fédéral russe de contrôle sanitaire chez les producteurs de vins et d'eau minérale désireux de relancer leurs exportations vers la Russie. Ces inspections - qui constituent une condition préalable à la reprise des livraisons - sont en cours depuis le 25 février dans près de 45 entreprises géorgiennes.

Le pays ne renoncera pas à ces exportations "quels que soient les commentaires de Mikhaïl Saakachvili", a indiqué le ministre.

En 2006, suite à la détérioration des relations russo-géorgiennes, le service russe de contrôle sanitaire a interdit les importations de vins géorgiens et de l'eau minérale Borjomi. Motif officiel: la mauvaise qualité des produits géorgiens.

Début 2013, le chef du service de contrôle sanitaire Guennadi Onichtchenko et le président de l'Agence nationale géorgienne du vin Levan Davitachvili ont annoncé que l'embargo pourrait être levé ce printemps.