• fra
05:03 01 Février 2015
Direct
Economie

La France s'attend à une hausse des investissements russes en 2013 (AFII)

Economie
(mis à jour 21:20 27.01.2015)
000
La France s'attend à une hausse record des investissements russes en 2013, a déclaré mardi le directeur général de l'Agence française pour les investissements internationaux (AFII) Serge Boscher, lors d'une conférence de presse à l'ambassade de France à Moscou.

La France s'attend à une hausse record des investissements russes en 2013, a déclaré mardi le directeur général de l'Agence française pour les investissements internationaux (AFII) Serge Boscher, lors d'une conférence de presse à l'ambassade de France à Moscou.

Selon M.Boscher, dix décisions d'investissement ont été prises en 2013 par des partenaires russes de la France, contre seulement cinq en 2012.

"Trente-cinq établissements russes implantés en France emploient plus de 1.000 personnes. Le nombre d'investissements russes en France a doublé en 2012 (par rapport à 2011-ndlr.). Dix nouveaux investissements ont été décidés, permettant la création ou le maintien de 252 emplois", lit-on dans le Rapport 2012 des investissements étrangers créateurs d'emploi en France mis en ligne le 4 avril dernier sur le site Internet de l'AFII.

Les investissements russes se sont diversifiés en 2012 avec la fondation d'entreprises dans les secteurs des machines et équipements mécaniques, agroalimentaire et des transports. L'immobilier reste le secteur principal pour les investisseurs russes en France, d'après lui.

La société nationale des Chemins de fer de Russie (RZD) a "ouvert à Paris son premier bureau de représentation commerciale en France en 2012. En 2012, RZD a, par ailleurs acquis 75% du capital du groupe de logistique français Gefco, la filiale logistique de PSA, qui emploie 9.000 salariés en Europe dont 4.500 en France", toujours selon le rapport.

"La seconde compagnie aérienne russe Transaero a obtenu l'autorisation de desservir Paris au départ de Moscou (7 vols hebdomadaires). A cette fin, Transaero a créé un premier établissement en France localités dans l'aéroport de Paris Orly", d'après le document.

"Le groupe agroalimentaire russe ICC Group (Ivory Coast Cacao), spécialisé dans le négoce et la transformation de cacao, a acheté Net Cacao, usine de chocolats en liquidation judiciaire à Marseille, puis relancé l'activité de production et de distribution sous la marque Chocolaterie de Provence. ICC Group a déjà (…) réalisé un investissement de 7 millions d'euros en 2012. (…) Un nouvel investissement de 15 millions d'euros est prévu pour 2013 et 2014", selon le rapport.