• fra
21:19 03 Mars 2015
Direct
International

Etats-Unis: le Sénat condamne à son tour les Gardiens de la révolution islamique

International
(mis à jour 19:44 27.01.2015)
000
Le Sénat américain a approuvé mercredi l'inscription du Corps des gardiens de la Révolution islamique (CGRI) dans la liste des organisations terroristes internationales, contre lesquelles la législation américaine prévoit des sanctions.
WASHINGTON, 27 septembre - RIA Novosti. Le Sénat américain a approuvé mercredi l'inscription du Corps des gardiens de la Révolution islamique (CGRI) dans la liste des organisations terroristes internationales, contre lesquelles la législation américaine prévoit des sanctions.

Le Sénat a adopté par 76 voix pour et 22 contre un amendement en ce sens.

"Le Sénat considère que les Etats-Unis doivent déclarer le Corps des gardiens de la Révolution islamique organisation terroriste internationale", indique le texte de l'amendement, qui réclame en outre l'inscription du CGRI dans la liste des "terroristes mondiaux".

Le Sénat a indiqué que le département américain du Trésor devait donc élargir la liste des organisations terroristes faisant l'objet de sanctions économiques et financières de la part du gouvernement.

L'amendement contient une citation du rapport du Pentagone remis au Congrès le 18 septembre, selon lequel l'Iran soutiendrait les groupes de combattants chiites en lutte contre les troupes américaines et affirmant que "les explosifs et munitions utilisés par ces groupes sont fournis par le Corps des gardiens de la Révolution islamique".

Les sénateurs ont également souhaité que les Etats-Unis utilisent tous les instruments nationaux "diplomatiques, économiques, de renseignement et militaires" en leur possession afin de "contenir et repousser les actions violentes et l'influence déstabilisatrice en Irak du gouvernement de la République islamique d'Iran ainsi que de ses acolytes étrangers, parmi lesquels figurent le mouvement libanais Hezbollah et des Irakiens complices".

L'amendement adopté sous forme d'avis du Sénat américain n'est pas juridiquement contraignant et revêt uniquement un caractère de recommandation à l'endroit de la Maison Blanche.

La Chambre des représentants du Congrès américain avait la veille entériné une recommandation similaire destinée à inclure le CGRI dans la liste des organisations terroristes internationales, et avait soutenu à une écrasante majorité un projet de loi prévoyant le durcissement des sanctions contre l'Iran.