• fra
09:40 01 Février 2015
Direct
International

DSK: Poutine "ne peut croire" la version initiale

International
(mis à jour 21:19 27.01.2015)
Arrestation du patron du FMI (35)
000
Le premier ministre russe Vladimir Poutine a déclaré qu'il n'arrivait pas à croire la version initiale des faits reprochés l'ex-directeur général du Fonds monétaire international (FMI), Dominique Strauss-Kahn (DSK).

Le premier ministre russe Vladimir Poutine a déclaré vendredi qu'il n'arrivait pas à croire la version initiale des faits reprochés l'ex-directeur général du Fonds monétaire international (FMI), Dominique Strauss-Kahn (DSK).

"Il m'est difficile d'évaluer les dessous politiques de cette affaire et je ne veux même pas en parler. Mais je n'arrive pas à croire que tout se soit passé comme on nous l'a présenté initialement. Cela n'entre tout simplement pas dans ma tête", a dit le chef du gouvernement, répondant aux questions des journalistes.

Inculpé d'agression sexuelle et de tentative de viol sur une femme de chambre de l'hôtel Sofitel de New York, DSK, 62 ans, a été interpellé le 14 mai, puis placé dans la prison de Rikers Island. Il a été libéré le 19 mai sous caution et reste depuis assigné à résidence dans un appartement de Manhattan muni d'un bracelet électronique et sous la surveillance constante d'un garde armé.

La semaine dernière, Dominique Strauss-Kahn a démissionné du poste de directeur général du FMI. Avant ce scandale, DSK était considéré comme le principal rival de Nicolas Sarkozy pour l'élection présidentielle de 2012 en France.

Dossier:
Arrestation du patron du FMI (35)