• fra
07:32 26 Mai 2015
Direct
International

La centrale de Fukushima menacée par un typhon

International
URL courte
Séisme de 2011 au Japon et ses conséquences (129)
100
La société japonaise TEPCO, qui gère la centrale nucléaire de Fukushima, a commencé à colmater les brèches dans le toit du troisième réacteur pour protéger le site d'un puissant typhon, rapporte lundi l'agence Bloomberg.

La société japonaise TEPCO, qui gère la centrale nucléaire de Fukushima, a commencé à colmater les brèches dans le toit du troisième réacteur pour protéger le site d'un puissant typhon, rapporte lundi l'agence Bloomberg.

Selon l'Agence météorologique japonaise, un violent typhon s'approche de la côte méridionale du pays à une vitesse de 20 km/h. Lundi à 10h00 (heure de Moscou), l'épicentre du typhon baptisé Ma-on se trouvait à 270 km au nord-ouest des îles Daito situées dans la préfecture d'Okinawa, à 1.300 km de la centrale de Fukushima.

Le typhon est susceptible d'infliger de graves dommages à la centrale déjà mise à mal par le séisme du 11 mars, tandis que des pluies diluviennes et de très forts vents risquent de provoquer le déversement de l'eau contaminée dans l'environnement, a indiqué le porte-parole de TEPCO, Hajime Motojuku, cité par Bloomberg.

Les accidents survenus dans la centrale de Fukushima-1 après le séisme dévastateur du 11 mars dernier ont provoqué plusieurs fuites radioactives sur le site. Les autorités ont procédé à l'évacuation de la population vivant dans un rayon de 20 km autour de la centrale.

Des traces de césium et d'iode radioactifs ont été détectées dans le sol, l'eau de mer et les denrées alimentaires.

Dossier:
Séisme de 2011 au Japon et ses conséquences (129)
Grands titres