Direct
International

Biélorussie: libération des prisonniers politiques contre levée des sanctions (Rompuy)

International
URL courte
0000

L'UE n'annulera les sanctions contre les autorités biélorusses qu'en cas de libération de tous les prisonniers politiques, a annoncé lundi lors d'une conférence de presse à Kiev le président du Conseil de l'Europe, Herman Van Rompuy.

L'UE n'annulera les sanctions contre les autorités biélorusses qu'en cas de libération de tous les prisonniers politiques, a annoncé lundi lors d'une conférence de presse à Kiev le président du Conseil de l'Europe, Herman Van Rompuy.

"Les mesures de restriction ne seront pas levées tant que tous les prisonniers politiques ne seront pas relâchés", a-t-il déclaré aux journalistes.

Le responsable européen a souligné qu'il y a exactement un an, les autorités biélorusses donnaient l'ordre de disperser une manifestation de l'opposition protestant contre les résultats de la présidentielle.

"Le 19 décembre dernier, les principes de la démocratie ont été violés. Ceci a débouché sur des poursuites de l'opposition politique et des représentants de la société civile. Au cours des douze derniers mois, l'atmosphère de persécution n'a pas changé", a-t-il poursuivi.

Bruxelles continuera d'entretenir des relations avec la société civile biélorusse, a conclu M.Rompuy.

Le Conseil de l'UE a élargi en décembre d'adopter des sanctions contre le pouvoir biélorusse. L'Union européenne accuse Minsk de persécuter l'opposition, et les Vingt-Sept ont déjà sanctionné près de 200 responsables biélorusses. Pour sa part, Minsk réfute toutes les accusations.

Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik
Grands titres