• fra
08:00 04 Mars 2015
Direct
International

Nord du Mali: l'Union africaine réfute toute indépendance

International
(mis à jour 21:20 27.01.2015)
Coup d'Etat au Mali (42)
000
L'Union africaine refuse catégoriquement de reconnaître l'indépendance de la région de l'Azawad, dans le nord du Mali, proclamée souveraine vendredi par les rebelles touareg, rapportent les médias occidentaux citant Jean Ping, président de la commission de l'Union africaine.

L'Union africaine refuse catégoriquement de reconnaître l'indépendance de la région de l'Azawad, dans le nord du Mali, proclamée souveraine vendredi par les rebelles touareg, rapportent les médias occidentaux citant Jean Ping, président de la commission de l'Union africaine.

M.Ping a qualifié de "nulle et sans aucune valeur" la proclamation d'indépendance du Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA), et a appelé l'ensemble de la communauté internationale à soutenir pleinement cette position de principe des 54 pays membres de l'Union africaine.

Le MNLA a à son tour exhorté la communauté internationale à reconnaître immédiatement l'indépendance de la région, citant le droit des peuples à l'autodétermination prévu par la Charte de l'Onu.

Les touaregs sont devenus très actifs dans le nord du Mali après le coup d'Etat du 22 mars dernier. Ils ont pris le contrôle des trois grandes villes du nord, à savoir Tombouctou, Gao et Kidal. Le 30 mars, le chef de la junte Amadou Sanogo a qualifié la situation dans la région de "critique" et a appelé des Etats étrangers à apporter une aide militaire à son pays.

Dossier:
Coup d'Etat au Mali (42)