• fra
10:23 31 Mars 2015
Direct
International

Syrie: Annan exhorte Damas à arrêter de se servir d'armes lourdes

International
(mis à jour 21:20 27.01.2015) URL courte
Contestation en Syrie (1168)
200
L'émissaire spécial de l'Onu et de la Ligue arabe pour la Syrie, Kofi Annan a appelé dimanche le gouvernement syrien à s'abstenir d'utiliser les armes lourdes lors du conflit dans le pays, annoncent dimanche les médias occidentaux.

L'émissaire spécial de l'Onu et de la Ligue arabe pour la Syrie, Kofi Annan  a appelé dimanche le gouvernement syrien à s'abstenir d'utiliser les armes lourdes lors du conflit dans le pays, annoncent dimanche les médias occidentaux.

"Le gouvernement syrien doit une fois pour toutes arrêter d'utiliser des armes lourdes et les retirer des centres de population", a déclaré l'émissaire spécial en évoquant son plan d'arrêt de violences dans le pays, approuvé par les parties participant au conflit et soutenu par le Conseil de sécurité de l'Onu.

M.Kofi Annan a également exhorté les troupes gouvernementales fidèles au président Bachar el-Assad et les groupes armés d'opposition à coopérer avec les observateurs de l'Onu chargés de surveiller le respect de l'accord du cessez-le-feu, conclu le 12 avril.

Lundi 16 avril, les premiers observateurs onusiens chargés de vérifier l'application du plan Annan, ont commencé leur mission en Syrie. Toutefois, les parties impliquées dans le conflit continuent de dénoncer de diverses violations du cessez-le-feu.

Samedi 21 avril,  le Conseil de sécurité de l'ONU a adopté à l'unanimité une résolution autorisant l'envoi de 300 observateurs en Syrie.

Depuis la mi-mars 2011, la Syrie est secouée par un mouvement de contestation du régime de Bachar Assad. Selon l'Onu, la confrontation armée u aurait déjà fait plus de 9.000 morts et quelque 230.000 réfugiés, plus d'un million de personnes ont besoin d'aide humanitaire. Damas indique que plus de 2.500 policiers et soldats syriens, ainsi que plus de 3.200 civils ont été tués dans les affrontements contre des bandits financés de l'étranger.

Dossier:
Contestation en Syrie (1168)