• fra
12:34 29 Mars 2015
Direct
International

Syrie: Moscou dénonce le "rideau de fer électronique" US

International
(mis à jour 21:20 27.01.2015) URL courte
Situation politique en Syrie (2869)
200
Signé par le président Barack Obama le 23 avril, le décret prévoyant des sanctions contre Damas et Téhéran et ceux qui leur fournissent des outils technologiques vise à accroître des pressions sur les régimes qui ne plaisent pas aux USA, a déclaré le diplomate russe Konstantin Dolgov.

Signé par le président Barack Obama le 23 avril, le décret prévoyant des sanctions contre Damas et Téhéran et ceux qui leur fournissent des outils technologiques vise à accroître des pressions sur les régimes qui ne plaisent pas aux USA, a déclaré jeudi le diplomate russe Konstantin Dolgov.

"Le principal objectif du document est évident et consiste à accroître des pressions sur les régimes qui ne plaisent pas aux Etats-Unis (…) Cette fois encore, les mots d'ordre de la défense des droits de l'homme et de la démocratie sont exploités (…) L'envergure de telles sanctions unilatérales est inédite et suscite une sérieuse préoccupation", a indiqué M.Dolgov, chargé des droits de l'homme au ministère russe des Affaires étrangères.

Et d'jouter que de tels actes se trouvaient en contradiction flagrante avec le droit international.

Ledit décret du président américain "autorise des sanctions et des interdictions de visa (américain) contre ceux qui commettent ou rendent possibles de graves violations des droits de l'homme au moyen de technologies de l'information, liées aux brutalités des régimes syrien et iranien".

Dossier:
Situation politique en Syrie (2869)