• fra
18:40 18 Avril 2015
Direct
International

Syrie: pas de règlement sans Moscou et Pékin

International
(mis à jour 21:20 27.01.2015) URL courte
Situation politique en Syrie (2869)
000
La communauté internationale ne pourra pas régler la crise en Syrie si elle ne tient pas compte de la position russe et chinoise, a déclaré vendredi le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov à la chaîne Rossia-24.

La communauté internationale ne pourra pas régler la crise en Syrie si elle ne tient pas compte de la position russe et chinoise, a déclaré vendredi le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov à la chaîne Rossia-24.

"Je considère que ces derniers temps, on comprend qu'il est impossible de régler la crise en ignorant la position de la Russie et de la Chine", a indiqué M.Lavrov.

Depuis la mi-mars 2011, la Syrie est secouée par un mouvement de contestation du régime de Bachar Assad. Selon l'ONU, la confrontation armée aurait déjà fait plus de 9.000 morts. Damas indique que plus de 2.500 policiers et soldats syriens, ainsi que plus de 3.200 civils ont été tués dans les affrontements contre des bandits financés de l'étranger.

La Russie et la Chine ont bloqué à deux reprises l'adoption d'une résolution du Conseil de sécurité de l'ONU condamnant la répression en Syrie, Moscou et Pékin étant préoccupés par une possible réédition du "scénario libyen", c'est-à-dire d'une intervention militaire étrangère dans le pays.

Le 12 avril, dans le cadre du plan de règlement de la crise syrienne, proposé par l'émissaire spécial de l'ONU et de la Ligue arabe pour la Syrie, Kofi Annan, un cessez-le-feu a été instauré entre l'Armée syrienne libre et les troupes gouvernementales. Le 16 avril, les premiers observateurs onusiens chargés de vérifier l'application du plan Annan, ont commencé leur mission en Syrie. Toutefois, les parties impliquées dans le conflit continuent de dénoncer de diverses violations du cessez-le-feu.

Dossier:
Situation politique en Syrie (2869)