• fra
03:51 25 Avril 2015
Direct
International

Le pasteur américain Jones brûle à nouveau un Coran (médias)

International
(mis à jour 21:20 27.01.2015) URL courte
200
Le pasteur américain Terry Jones, qui a brûlé un Coran en mars 2011, a de nouveau incendié un exemplaire du livre sacré de l'islam en présence de 20 personnes à Gainesville, en Floride, a rapporté dimanche le New York Post.

Le pasteur américain Terry Jones, qui a brûlé un Coran en mars 2011, a de nouveau incendié un exemplaire du livre sacré de l'islam en présence de 20 personnes à Gainesville, en Floride, a rapporté dimanche le New York Post.

Le pasteur a réclamé la libération du prêtre Youcef Nadarkhani, condamné à la mort en Iran. Les autorités ont déjà condamné l'église du révérend Terry Jones à une amende de 281 dollars pour la violation des normes anti-incendie, selon le chef du département des sapeurs-pompiers de Gainesville Jim Prince.

En 2011, le révérend Terry Jones a incendié un exemplaire du Coran dans une église de Floride en présence d'une cinquantaine de personnes, reprochant aux musulmans afghans de s'en servir pour perpétrer des actes de violence. Ce geste du pasteur a provoqué des manifestations violentes en Afghanistan. Plus de 2.000 habitants de Kandahar ont notamment tenté de prendre d'assaut la mission d'assistance des Nations unies (MANUA) et les bureaux régionaux du gouvernement afghan. Au moins 10 personnes ont été tuées et 78 blessées dans les accrochages avec les forces de l'ordre.

En 2010, M.Jones avait déjà menacé d'incendier le Coran pour commémorer le 9e anniversaire des attentats terroristes du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis et avait invité ses paroissiens à imiter son exemple. Ses paroles ont alors provoqué un tollé international. Les pays musulmans les ont accueillies comme une déclaration de guerre religieuse.