• fra
20:11 31 Janvier 2015
Direct
International

USA-UE: les services spéciaux redoutent des attaques à la bombe implantée (TV)

International
(mis à jour 21:20 27.01.2015)
Mort d’Oussama Ben Laden (48)
000
A quelques jours de la date anniversaire de l'élimination du chef d'Al-Qaïda Oussama Ben Laden, les services spéciaux américains et européens redoutent des attaques terroristes à la bombe implantée dans le corps humain, a annoncé la chaîne ABC News.

A quelques jours de la date anniversaire de l'élimination du chef d'Al-Qaïda Oussama Ben Laden, les services spéciaux américains et européens redoutent des attaques terroristes à la bombe implantée dans le corps humain, a annoncé la chaîne ABC News.

"Les services spéciaux américains et européens craignent que (le réseau terroriste international, ndlr) Al-Qaïda perpètre dans les avions de ligne des attentats en se servant de bombes implantées sous la peau de kamikazes. Des attentats de ce genre peuvent se produire à bord des avions à destination des Etats-Unis", a indiqué la chaîne américaine.

Suite à cette alerte, les mesures de sécurité ont été renforcées dans plusieurs aéroports britanniques, européens et proche-orientaux.

"Le corps humain possède suffisamment d'espace pour accueillir des bombes. Les chirurgiens peuvent ouvrir la cavité abdominale et (…) implanter un engin explosif près des organes internes de l'homme", a annoncé la source citant un chirurgien new-yorkais, Mark Melrose.

Les services spéciaux américains n'ont émis aucune alerte officielle.

Accusé par les Etats-Unis d'avoir organisé les attaques terroristes à New York et à Washington le 11 septembre 2001, Oussama Ben Laden a été éliminé dans la nuit du 1er au 2 mai 2011 lors d'une opération des forces spéciales américaines Navy Seals. Le "terroriste numéro un" se cachait dans une résidence fortifiée aux environs de la ville d'Abbottabad, dans le nord-est du Pakistan. Sa dépouille a été jetée dans l'océan Indien.

Dossier:
Mort d’Oussama Ben Laden (48)