• fra
05:07 02 Avril 2015
Direct
International

Corée du Nord: le Conseil de sécurité pourrait renforcer ses sanctions

International
(mis à jour 21:20 27.01.2015) URL courte
Nucléaire coréen (271)
000
Les Etats-Unis, l'Union européenne, la Corée du Sud et le Japon ont envoyé au Conseil de sécurité de l'Onu une liste d'environ 40 organisations nord-coréennes qui devraient être visées par des sanctions suite au récent lancement du satellite par Pyongyang, rapportent mercredi les médias occidentaux citant des sources diplomatiques.

Les Etats-Unis, l'Union européenne, la Corée du Sud et le Japon ont envoyé au Conseil de sécurité de l'Onu une liste d'environ 40 organisations nord-coréennes qui devraient être visées par des sanctions suite au récent lancement du satellite par Pyongyang, rapportent mercredi les médias occidentaux citant des sources diplomatiques.

Le 13 avril dernier, la Corée du Nord a lancé la fusée Unha-3 avec à son bord un satellite d'observation terrestre. Cependant, ce tir s'est soldé par un échec, la fusée s'étant désintégrée après une minute de vol.

Les sanctions envisagées à l'encontre des sociétés nord-coréennes prévoient notamment le gel de leurs actifs placés dans les banques étrangères. A l'heure actuelle, huit organisations et cinq ressortissants nord-coréens sont visés par des sanctions internationales, indiquent les médias.

En outre, les Etats-Unis, l'UE, le Japon et la Corée du Sud proposent d'élargir la liste des marchandises interdites d'exportation vers la Corée du Nord.

La Corée du Nord s'est proclamée puissance nucléaire en 2005 et a effectué des tests nucléaires en 2006 et 2009 suscitant une vague de protestations de la communauté internationale. Le Conseil de sécurité de l'Onu a notamment décrété des sanctions contre Pyongyang qui insiste sur le caractère pacifique de son programme nucléaire.

Les résolutions 1718 et 1874 appellent la Corée du Nord à renoncer aux essais nucléaires et à revenir aux négociations sur la dénucléarisation de la péninsule coréenne. Cependant, en avril dernier, certains médias ont rapporté que Pyongyang s'apprêtait à mener un nouvel essai nucléaire souterrain.

Dossier:
Nucléaire coréen (271)