• fra
16:19 27 Février 2015
Direct
International

Affaire Timochenko: le président estonien annule sa visite en Ukraine

International
(mis à jour 21:20 27.01.2015)
Procès contre l'ex-première ministre Ioulia Timochenko (163)
000
Le président estonien Toomas Ilves a annulé sa visite à Yalta (Ukraine) où se tiendra le sommet des pays d'Europe centrale les 11 et 12 mai, a annoncé mardi la chancellerie du chef de l'Etat estonien.

Le président estonien Toomas Ilves a annulé sa visite à Yalta (Ukraine) où se tiendra le sommet des pays d'Europe centrale les 11 et 12 mai, a annoncé mardi la chancellerie du chef de l'Etat estonien.

Selon la chancellerie, le président participera à la Conférence internationale Lennart Meri qui se déroulera aux mêmes dates à Tallinn et qui portera sur la politique étrangère et la sécurité. M. Ilves s'est en outre déclaré préoccupé par l'attitude de Kiev envers l'opposition politique en Ukraine.

Le ministère ukrainien des Affaires étrangères avait antérieurement annoncé que "les présidents allemand, tchèque, slovaque, autrichien et italien avaient pour différentes raisons renoncé à se rendre à Yalta". Cependant, a précisé le porte-parole de la diplomatie ukrainienne Oleg Volochine, ces visites avaient été annulées avant le scandale lié aux violences présumées contre l'ex-première ministre Ioulia Timochenko.

La semaine dernière, Mme Timochenko a annoncé avoir été victime de violences perpétrées à son encontre par le personnel de la colonie pénitentiaire de Kharkov où elle purge sa peine de sept ans pour abus de pouvoir. A titre de protestation, l'intéressée a entamé une grève de la faim. Le parquet général d'Ukraine a engagé une enquête sur l'incident.

Cette déclaration de l'ancienne première ministre a provoqué une vive réaction en Europe. L'Occident estime que les poursuites pénales contre l'ex-égérie de la "révolution orange" sont politiquement motivées. Les autorités ukrainiennes rejettent cette accusation.

Dossier:
Procès contre l'ex-première ministre Ioulia Timochenko (163)