Direct
International

Moscou dénonce un rapport britannique sur les droits de l'Homme

International
URL courte
0000

Moscou conteste l'objectivité du rapport sur la situation des droits de l'Homme dans le monde en 2011 préparé par le Foreign Office, car ce document ne tient aucun compte des réformes démocratiques en Russie, a indiqué Konstantin Dolgov, commissaire du ministère russe des Affaires étrangères pour les droits de l'Homme, la démocratie et la souveraineté de la loi.

Moscou conteste l'objectivité du rapport sur la situation des droits de l'Homme dans le monde en 2011 préparé par le Foreign Office, car ce document ne tient aucun compte des réformes démocratiques en Russie, a indiqué Konstantin Dolgov, commissaire du ministère russe des Affaires étrangères pour les droits de l'Homme, la démocratie et la souveraineté de la loi.

Le ministère britannique des Affaires étrangères a publié un Rapport sur l'état de la démocratie et des droits de l'Homme en 2011. Un chapitre de ce document est consacré à la Russie.

Selon M. Dolgov, les auteurs du rapport - qui ont poussé l'arrogance jusqu'à "noter" le niveau de la démocratie dans différents pays - ont à nouveau ignoré un principe fondamental de la vie internationale: aucun Etat ne peut s'ériger en arbitre suprême dans le domaine des droits de l'Homme et des libertés démocratiques.

Il n'en reste pas moins que Moscou est toujours prêt à examiner avec Londres les questions relatives au respect des droits de l'Homme en Russie et en Grande-Bretagne, et ce dans le cadre des contacts bilatéraux et lors de forums internationaux.

"Cela doit être un dialogue constructif, fondé sur l'égalité et le respect mutuel. Un dialogue libéré des stéréotypes datant de la guerre froide et débarrassé des tentatives de donner des leçons politisées", a ajouté le diplomate.

Il a également espéré que les autorités britanniques suivront les recommandations données à Londres par le Conseil des droits de l'Homme de l'Onu et par d'autres structures internationales.

Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik
Grands titres