Direct
International

Egypte: après les troubles, près de 300 manifestants arrêtés

International
URL courte
Crise politique en Egypte (359)
0000

Le parquet militaire d'Egypte a ordonné l'arrestation de près de 300 personnes pour 15 jours, dans le cadre de l'enquête sur les affrontements qui se sont produits vendredi entre militaires et manifestants au Caire, a annoncé aux journalistes le porte parole du ministère égyptien de la Défense.

Le parquet militaire d'Egypte a ordonné l'arrestation de près de 300 personnes pour 15 jours, dans le cadre de l'enquête sur les affrontements qui se sont produits vendredi entre militaires et manifestants au Caire, a annoncé aux journalistes le porte parole du ministère égyptien de la Défense.

"Les intéressés sont accusés d'attaque contre une structure d'Etat, d'actions entravant son fonctionnement, d'usage de la force contre des militaires, de blocage de routes, de perturbation des transports en commun et de présence illégale sur des sites militaires", a indiqué le porte-parole cité par les médias.

Ce dernier a rappelé qu'avant de procéder aux interpellations, les forces armées avaient à plusieurs reprises mis en garde les manifestants contre toute tentative d'assaut du ministère de la Défense et d'agression contre les militaires.

Selon le ministère de la Défense, les affrontements ont fait un mort et 180 blessés.

Des centaines de protestataires se sont rassemblés vendredi devant le ministère. Après avoir rompu les cordons de soldats qui entouraient l'édifice, les manifestants ont tenté d'y pénétrer en lançant des pierres contre les militaires. Ces derniers ont recouru aux gaz lacrymogènes et à des canons à eau. Les heurts entre les soldats et les manifestants ont duré près de deux heures.

La nuit dernière, un couvre-feu a été imposé dans le quartier du ministère de la Défense. Il a été prolongé pour la nuit de samedi à dimanche. Le couvre-feu est en vigueur de 23h00 à 06h00 locales (21h00 à 04h00 UTC).

Les troupes ont repris le contrôle des lieux d'affrontement.

Dossier:
Crise politique en Egypte (359)
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik