Direct
International

La présidente lituanienne rendra visite à Timochenko à l'hôpital

International
URL courte
Procès contre l'ex-première ministre Ioulia Timochenko (163)
0100
Les autorités ukrainiennes ont autorisé la présidente lituanienne Dalia Grybauskaite à rendre visite à l'ex-première ministre et opposante Ioulia Timochenko, transférée mercredi de sa prison à l'hôpital de Kharkov, a annoncé à RIA Novosti une source au sein du service pénitentiaire de l'Ukraine.

Les autorités ukrainiennes ont autorisé la présidente lituanienne Dalia Grybauskaite à rendre visite à l'ex-première ministre et opposante Ioulia Timochenko, transférée mercredi de sa prison à l'hôpital de Kharkov, a annoncé jeudi à RIA Novosti une source au sein du service pénitentiaire de l'Ukraine.

"La présidente de Lituanie a été autorisée à se rendre demain au chevet de Mme Timochenko hospitalisée. La rencontre est prévue entre 12h00 et 12h30 UTC", a indiqué l'interlocuteur de l'agence.

Ecrouée en octobre dernier au terme d'un procès dénoncé par l'Occident, l'ancienne chef du gouvernement ukrainien Ioulia Timochenko, qui purge une peine de prison pour abus de pouvoir, a arrêté mercredi une grève de la faim lancée le 20 avril en signe de protestation contre des violences qu'elle affirme avoir subies en prison.

Souffrant de graves douleurs en raison de problèmes à la colonne vertébrale, l'opposante fait actuellement l'objet d'un deuxième procès pour détournement de fonds et fraude fiscale. Elle dénonce une vengeance personnelle du président Viktor Ianoukovitch, élu en 2010, pour écarter sa principale adversaire politique.

La condamnation de l'opposante et les conditions de sa détention ont envenimé les relations entre l'Ukraine et la communauté internationale, alors que Kiev se prépare à co-organiser l'Euro 2012, du 8 juin au 1er juillet. Plusieurs dirigeants européens ont appelé à boycotter l'événement.

Par ailleurs, certains chefs d'Etat européens, notamment de l'Allemagne, de l'Estonie, de la Lettonie, de la République tchèque, de l'Autriche et de l'Italie, ont renoncé à participer au sommet d'Europe centrale, prévu à Ialta les 11 et 12 mai, entraînant l'annulation du forum.

Dossier:
Procès contre l'ex-première ministre Ioulia Timochenko (163)

Règles de conduiteDiscussion

Commenter via FacebookCommenter via Sputnik
Grands titres