• fra
19:21 29 Janvier 2015
Direct
International

Séoul veut acheter 60 chasseurs (journal)

International
(mis à jour 21:20 27.01.2015)
000
La Corée du sud envisage d'acheter 60 chasseurs pour moderniser ses forces armées suite à la confrontation politique avec la Corée du Nord, a annoncé vendredi le quotidien américain Wall Street Journal.

La Corée du sud envisage d'acheter 60 chasseurs pour moderniser ses forces armées suite à la confrontation politique avec la Corée du Nord, a annoncé vendredi le quotidien américain Wall Street Journal.

Selon le journal, le montant total des contrats militaires pour 2012 s'élève à 12,2 milliards de dollars. Ces contrats sont prioritaires pour le chef de l'Etat, Lee Myung-bak, qui, conformément à la constitution sud-coréenne, ne peut pas briguer un second mandat présidentiel.

D'après le Wall Street Journal, 7,2 milliards de dollars ont été débloqués pour l'achat des chasseurs. Le marché sera attribué au gagnant d'un appel d'offres qui réunit les compagnies américaines Boeing (constructeur de chasseurs F-15) et Lockheed Martin (fournisseur de F-35), ainsi que le groupe européen EADS.

Les trois soumissionnaires proposent leurs avions les plus sophistiqués, souligne le journal. Dotés de technologies furtives, ils sont invisibles aux radars, donc invulnérables pour les missiles sol-air nord-coréens.

La situation sur la péninsule coréenne s'est détériorée après l'arrivée de Lee Myung-bak au pouvoir en Corée du sud en 2008. Le nouveau chef de l'Etat a gelé tous les projets de coopération avec la Corée du Nord tant que Pyongyang n'abandonnerait pas complètement son programme nucléaire.

A l'heure actuelle, 28.000 militaires américains sont déployés en Corée du sud, ce qui coûte aux contribuables de ce pays environ 700 millions de dollars par an.