• fra
23:57 31 Mars 2015
Direct
International

Syrie: les rebelles menacent de se désengager du plan Annan

International
(mis à jour 21:20 27.01.2015) URL courte
Situation politique en Syrie (2869)
000
L'Armée syrienne libre (ASL), essentiellement composée de soldat ayant fait défection de l'armée régulière, a refusé de respecter le plan Annan à moins que l'Onu n'assure la sécurité des civils syriens, rapportent dimanche les médias occidentaux.

L'Armée syrienne libre (ASL), essentiellement composée de soldat ayant fait défection de l'armée régulière, a refusé de respecter le plan Annan à moins que l'Onu n'assure la sécurité des civils syriens, rapportent dimanche les médias occidentaux.

"A moins que le Conseil de sécurité des Nations unies n'adopte des décisions d'urgence pour protéger les civils, le plan Annan ira en enfer", a annoncé l'ASL dans un communiqué.

Cette déclaration intervient au lendemain de bombardements sur la localité de Houla, dans la province de Homs (centre), qui a fait plus de 90 morts dont plus de 30 enfants d'après les estimations des observateurs de l'Onu.

Depuis plus de 14 mois, la Syrie est en proie à une révolte populaire hostile au régime du président Bachar el-Assad qui s'est militarisée face à la répression sanglante menée par les troupes régulières. Selon l'Onu, la confrontation armée en Syrie aurait déjà fait plus de 9.000 morts et quelque 230.000 réfugiés.

En avril dernier, le Conseil de sécurité de l'Onu a adopté une résolution prévoyant la mise en place d'une mission d'observation en Syrie sous l'égide des Nations unies. La mission comprendra 300 observateurs non armés chargés de superviser le cessez-le-feu entre les troupes gouvernementales et les groupes armées de l'opposition.

Dossier:
Situation politique en Syrie (2869)