• fra
23:30 05 Mars 2015
Direct
International

Egypte: les autorités ferment le journal des Frères musulmans

International
(mis à jour 21:21 27.01.2015)
000
Les autorités égyptiennes ont fermé le journal Liberté et justice, publication officielle du mouvement Frères musulmans, rapportent mercredi les médias européens.

Les autorités égyptiennes ont fermé le journal Liberté et justice, publication officielle du mouvement Frères musulmans, rapportent mercredi les médias européens.

Selon une source au sein des forces de l'ordre égyptiennes citée par l'agence Reuters, le bureau du journal a été fermé en vertu d'une décision judiciaire accusant la confrérie d'incitation à la violence et à des activités terroristes.

Lundi 23 septembre, la justice égyptienne a interdit les activités des Frères musulmans, ordonnant la privation du mouvement de son statut d'ONG et la confiscation des biens lui appartenant.

Fondé en 1928 dans le but de créer un Etat islamique en Egypte, le mouvement des Frères musulmans a été interdit pendant l'époque de Hosni Moubarak. Toutefois, après la chute de ce dernier, la confrérie a fait son retour sur l'avant-scène politique, s'imposant comme la seule force politique égyptienne bien organisée et bénéficiant d'un important soutien de la population.

Durant l'été 2012, Mohamed Morsi, issu des Frères musulmans, a été élu à la tête du pays. Toutefois, un an plus tard il a été destitué par l'armée sur fond de contestation contre son régime. Le président déchu ainsi que plusieurs dirigeants des Frères musulmans ont alors été arrêtés.

Le mouvement revendique aujourd'hui près d'un million d'adhérents en Egypte.