Direct
Politique

Manifestations/Russie: les députés approuvent une hausse des amendes

Politique
URL courte
Manifestations en Russie suite à la présidentielle 2012 (87)
0000
La Douma (chambre basse du parlement russe) a adopté mardi soir en troisième lecture la loi prévoyant l'augmentation drastique des amendes pour les irrégularités commises lors des rassemblements publics, rapporte un correspondant de RIA Novosti.

La Douma (chambre basse du parlement russe) a adopté mardi soir en troisième lecture la loi prévoyant l'augmentation drastique des amendes pour les irrégularités commises lors des rassemblements publics, rapporte un correspondant de RIA Novosti.

Le projet de loi soumis à l'examen parlementaire sur fond d'intensification de l'activité protestataire à Moscou a suscité une large controverse au sein de la société ainsi que les critiques des défenseurs des droits de l'homme. Au total, 241 députés ont voté en faveur de la loi et 147 contre, 226 voix étant suffisantes pour son adoption.

Le document, qui s'est heurté à une vive résistance de la part des partis d'opposition, dont notamment Parti communiste et Russie juste, a été examiné mardi de 12h45 à 23h51 heure de Moscou. Avant le vote final, les députés de Russie juste ont quitté la salle en signe de protestation.

"Restez seuls avec cette loi antipopulaire", a lancé le leader de la fraction Sergueï Mironov devant les députés de Russie unie.

En vertu de la nouvelle loi, les amendes maximales prévues pour les personnes physiques pourraient atteindre 300.000 roubles (près de 7.200 euros), tandis que les responsables et fonctionnaires pourraient être obligés de payer jusqu'à 600.000 roubles.

Cette augmentation des amendes, qui ne concerne que les infractions commises lors de meetings, intervient un mois après les heurts qui se sont produits à proximité de la place Bolotnaïa, à Moscou, lors de la dénommée "Marche des millions" organisée par l'opposition russe le 6 mai à la veille de l'investiture du président élu Vladimir Poutine. Plusieurs policiers et manifestants ont alors été blessés. La police a procédé aux interpellations des leaders de l'opposition, dont Alexeï Navalny, Sergueï Oudaltsov et Boris Nemtsov.

Dossier:
Manifestations en Russie suite à la présidentielle 2012 (87)

Règles de conduiteDiscussion

Commenter via FacebookCommenter via Sputnik