Direct
Sci-tech

La Russie suspend temporairement le tourisme spatial

Sci-tech
URL courte
0300
La Russie suspend temporairement les vols de touristes spatiaux, bien qu'elle ait reçu plusieurs demandes de pays étrangers, a déclaré le directeur de l'agence russe d'exportation d'armements Rosoboronexport Anatoli Issaïkine.

La Russie suspend temporairement les vols de touristes spatiaux, bien qu'elle ait reçu plusieurs demandes de pays étrangers, a déclaré jeudi à Moscou le directeur de l'agence russe d'exportation d'armements Rosoboronexport Anatoli Issaïkine.

"Le tourisme des étoiles est suspendu pour une période indéterminée. Depuis que les Etats-Unis ont arrêté le programme des navettes Space Shuttle, les vaisseaux russes accomplissent beaucoup plus de missions", a expliqué M.Issaïkine.

La Station spatiale internationale (ISS) est actuellement la seule destination du tourisme spatial.

Sept visiteurs ont déjà séjourné à bord de l'ISS - l'Américain Dennis Tito (2001), le Sud-Africain Mark Shuttleworth (2002), l'Américain Greg Olsen (2005), l'Américaine d'origine iranienne Anousheh Ansari (2006), l'Américain d'origine hongroise Charles Simonyi (2007 et 2009), l'Américain Richard Garriott (2008) et le Canadien Guy Laliberté (2009). Les touristes arrivent sur l'ISS à bord des Soyouz russes et séjournent dans le segment russe de la station.

Les premiers touristes ont payé environ 20 millions de dollars pour leur voyage. Richard Garriott a dû débourser environ 30 millions de dollars pour son ticket spatial. Le second vol de Charles Simonyi lui a coûté près de 35 millions de dollars en raison de l'inflation et Guy Laliberté a payé une bagatelle de 40 millions de dollars pour son séjour à bord de l'ISS en octobre 2009.

Règles de conduiteDiscussion

Commenter via FacebookCommenter via Sputnik