Direct
Sci-tech

Egypte: des bijoux préhistoriques à base de météorites (chercheurs)

Sci-tech
URL courte
01200

Des perles de fer provenant de colliers funéraires égyptiens vieux de 5.000 ans ont été conçues à partir de météorites, selon une étude de chercheurs britanniques dont les résultats ont été publiés par la revue Journal of Archaeological Science.

Des perles de fer provenant de colliers funéraires égyptiens vieux de 5.000 ans ont été conçues à partir de météorites, selon une étude de chercheurs britanniques dont les résultats ont été publiés par la revue Journal of Archaeological Science.

Les chercheurs de l'University College de Londres ont analysé les perles retrouvées en 1911 dans une sépulture préhistorique de Gerzeh, à environ 70 kilomètres au sud du Caire, et fabriquées pendant entre 6000 et 3100 av.J.C., soit 2.000 ans avant que les humains n'apprennent à extraire du minerai de fer.

Les scientifiques ont bombardé les perles de neutrons et les ont étudiées aux rayons X. Ils y ont découvert une forte teneur en nickel, en cobalt, en phosphore et en germanium, ce qui est typique pour une matière extraterrestre. Si les colliers funéraires avaient été fabriqués à partir de fer terrestre, on n'y aurait trouvé ces éléments qu'en quantité infime.

La méthode de fabrication des perles montre que les forgerons égyptiens étaient de vrais professionnels. Ils ont d'abord chauffé et aplati les morceaux de fer, avant de les enrouler pour former des perles de forme tubulaire. Il s'agit d'une technologie différente de celle utilisée à l'époque pour percer des perles de pierre.

Les perles produites de fer météoritique faisaient partie de colliers funéraires qui comprenaient aussi des perles en or et en pierres précieuses.

Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik
Grands titres