La Douma a ratifié l'accord sur le règlement de la dette de l'Algérie

La chambre basse du parlement russe a ratifié vendredi l'accord intergouvernemental russo-algérien sur les relations commerciales, économiques et financières et l'accord sur le règlement de la dette de l'Algérie envers la Russie.

MOSCOU, 26 mai - RIA Novosti. La chambre basse du parlement russe a ratifié vendredi l'accord intergouvernemental russo-algérien sur les relations commerciales, économiques et financières et l'accord sur le règlement de la dette de l'Algérie envers la Russie.

La dette de l'Algérie se montait à 4,7 milliards de dollars au 1er février 2006. La majeure partie des engagements financiers était arriérée à cette date. Sur certains engagements, l'Algérie n'a pas effectué de versements depuis 1988 et, à partir de 2000, elle a cessé de servir toutes ses dettes financières envers la Russie, a expliqué aux députés le ministre des Finances Alexeï Koudrine.

En septembre 2005, les présidents des deux pays se sont entendus pour régler la dette en effaçant toute la somme due en échange de l'achat par l'Algérie de produits russes pour un montant au moins égal à celui de la dette.

Cela permettra de vendre des produits russes à l'Algérie et de garantir un peu moins de 1 milliard de dollars de recettes fiscales à verser aux budgets fédéral et régionaux, a affirmé le ministre.

La ratification de l'accord permettra d'amplifier la participation de la Russie au développement de l'économie algérienne, notamment à la privatisation d'entreprises et à l'exploitation de gisements, a ajouté Alexeï Koudrine.

D'autre par, la ratification de l'accord est également avantageuse pour les deux parties car elle conduira à une augmentation des échanges commerciaux bilatéraux, a conclu le ministre des Finances.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала