Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Madonna à Moscou: un nouveau scandale

© Photo société Warner Певица Мадонна
Певица Мадонна - Sputnik France
S'abonner
Le concert de Madonna à Moscou, le 13 septembre dernier, a provoqué un nouveau scandale: la parution d'un DVD piraté avec l'enregistrement vidéo de cet événement, indique le quotidien Kommersant.

Le concert de Madonna à Moscou, le 13 septembre dernier, a provoqué un nouveau scandale: la parution d'un DVD piraté avec l'enregistrement vidéo de cet événement, indique le quotidien Kommersant.

Cette version non-officielle du show, intitulée "Madonna Moscow Live", est proposée au prix de 20 dollars sur un site internet. L'enregistrement officiel du concert n'a jamais été prévu, indique ce site. L'enregistrement proposé a été réalisé par une caméra et reproduit l'écran installé sur le stade et une partie de la scène.

Le site promet de livrer le disque commandé dans n'importe quel pays, excepté l'Inde, l'Indonésie et les pays africains. Exclusivemusicstore.com a été enregistré dans l'Etat américain d'Arizona en mars 2006 avec l'utilisation de sites d'enregistrement qui ne permettent pas d'établir le nom et les coordonnées du propriétaire.

Les organisateurs du concert de Madonna à Moscou ont appris cette nouvelle de la bouche du correspondant du Kommersant. "Nous ne pouvions quand même pas fouiller les spectateurs comme cela se fait dans les aéroports, et en plus les caméras sont aujourd'hui miniaturisées", a déclaré Anton Atrachkine, responsable des relations publiques du concert.

"Ces produits sont illégaux, leur qualité doit être catastrophique, c'est pourquoi nous prions les gens de ne pas jeter l'argent par la fenêtre", a ajouté Mikhaïl Chouryguine, chef de la compagnie NCA, co-organisateur du show de Madonna. Il n'a pas exclu la possibilité que la compagnie s'adresse à la police.

La représentation russe de Warner/Chappell Music, qui protège les intérêts de la chanteuse, était déjà au courant de la parution du DVD piraté. "Il est difficile de calculer le préjudice causé à Madonna par ce disque, mais il s'agit de sommes non négligeables, a déclaré le directeur général adjoint de la représentation, Dmitri Maïko. En attendant, nous vérifions les informations, mais nous nous adresserons certainement à la police". M.Maïko s'est dit certain qu'il est possible de dépister les vendeurs de ces DVD en Arizona. La filiale américaine de Warner/Chappell pourrait bien s'en occuper, et avec les lois américaines, il sera facile de mettre les pirates sous les verrous, a-t-il ajouté.

Les organes judiciaires russes ne manifestent pas de grand intérêt pour cette affaire. Il faut que les représentants de Madonna portent plainte pour que la partie russe puisse prendre des mesures, a expliqué au quotidien le chef du service de presse du département de la sécurité économique du ministère russe de l'Intérieur, Alexandre Vorobiev. Mais pour le moment, fasse le ciel que la Russie arrive à défendre les droits d'auteur dans le pays, d'autant plus que l'OMC ne se hâte pas de l'accueillir, a-t-il renchéri.

Selon le quotidien, il y a déjà eu des précédents de ce genre avec les concerts de stars occidentales en Russie. Le même site vend des enregistrements vidéo des concerts du groupe Depeche Mode à Moscou et à Saint-Pétersbourg. En mai 2003, après le concert de Paul McCartney à Moscou sur la place Rouge, on pouvait acheter un disque enregistré directement depuis la table de mixage installée sur la scène. Les organisateurs du concert déclarent qu'ils n'ont jamais réussi à débusquer les pirates.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала