L'UNESCO veut développer sa coopération avec la Russie (diplomate)

MOSCOU, 17 octobre - RIA Novosti. L'UNESCO est intéressée à développer une coopération dynamique avec la Russie, a déclaré mardi dans une interview à RIA Novosti le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Alexandre Yakovenko, commentant les résultats de la dernière session du Conseil exécutif de l'organisation qui vient de clôturer ses travaux.

En marge des travaux de la session à Paris, M. Yakovenko a eu toute une série de contacts avec la direction de l'UNESCO. "Les entretiens que j'ai eus avec le directeur général de l'UNESCO, Koichiro Matsuura, ses adjoints et d'autres collaborateurs haut placés de l'organisation témoignent de l'intérêt de l'UNESCO pour la poursuite d'une coopération dynamique avec la Russie", a noté le diplomate.

Selon ce dernier, ces contacts "ont permis de procéder à une analyse détaillée de l'état actuel des relations" entre la Russie et l'UNESCO, tout en cernant plus nettement les problèmes clés et les priorités actuelles de l'UNESCO.

Lors de ces entretiens, il a notamment été question de la reconnaissance réciproque par les pays de leurs diplômes et du rapprochement des qualifications professionnelles, ainsi que de l'engagement du potentiel de l'UNESCO dans la formation d'un espace unique de l'éducation dans la CEI, a-t-il expliqué.

Alexandre Yakovenko et Koichiro Matsuura ont également abordé le problème lié au projet de déclaration sur les principes concernant les valeurs culturelles déplacées dans les années de la Seconde Guerre mondiale.

Cette dernière session du Conseil exécutif de l'UNESCO "a été fructueuse et s'est déroulée dans un esprit constructif", a souligné le chef adjoint de la diplomatie russe.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала