Première à Moscou de la version russe de "Mamma Mia!"

MOSCOU, 17 octobre - RIA Novosti. Une version russe de "Mamma Mia!", comédie musicale déjà regardée par 27 millions de spectateurs dans 130 villes du monde, a été présentée samedi dans le Palais de la jeunesse de Moscou.

Le show inclut 22 tubes du groupe suédois ABBA, légende de la musique pop des années 1970.

Les deux fondateurs du groupe, Benny Andersson et Björn Ulvaeus, sont venus assister à la première. On notait la présence de plusieurs personnalités russe du monde des arts, de la politique et des sports qui ont sûrement apprécié la maîtrise des protagonistes Natalia Bystrova et Elena Tcharkviani.

Les producteurs de la version russe de "Mamma Mia!", les mêmes que pour la version russe de "Cats", espèrent que la nouvelle comédie musicale ne quittera les planches pendant au moins deux ans. A titre de comparaison, "Cats" a récolté 9 millions de dollars en une saison, soit bien au-delà de son budget. Les mises en scène russes de "Notre-Dame de Paris" et de "Roméo et Juliette" ont vécu pendant quelques années. Quant au budget de la version russe de "Mamma Mia!", il s'élève à près de 7 millions d'euros.

Si ABBA ne se produit pas depuis plus de 20 ans, ses tubes restent très populaires en Russie et dans le monde entier. Le chanteur Alexeï Kortnev, auteur du texte russe, fait part d'une observation pertinente: depuis qu'il a commencé sa traduction, il a remarqué que les radios et les chaînes de télévision russes diffusaient au moins une chanson d'ABBA toutes les deux heures.

Nombre d'acteurs russes engagés dans "Mamma Mia!" se sont fait un nom dans les comédies musicales "Nord-Ost" et "Cats", mais il s'agit surtout, cette fois-ci, de comédiens inconnus. 35 personnes ont été sélectionnées à l'issue d'un casting de 800 candidats organisé à travers tout le pays.

Enfin, les organisateurs ont fabriqué pour le show une énorme affiche, la plus grande d'Europe, s'étendant sur 1.500 mètres carrés.

Un critique d'art étranger a remarqué que cette mise en scène rendait inutiles tous les antidépresseurs qu'on pouvait désormais jeter dans la poubelle.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала