Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

La Russie aidera le Venezuela à moderniser son armée

S'abonner
BUENOS AIRES, 7 décembre - RIA Novosti. La Russie compte participer activement à la modernisation des forces armées vénézuéliennes, a déclaré jeudi à Buenos Aires le représentant régional de l'exportateur officiel d'armement russe Rosoboronexport, Sergueï Ladyguine.

"La Russie participera d'ici 2013 à une modernisation sérieuse des forces armées vénézuéliennes. La réélection de Hugo Chavez à la présidence ouvre pour nous de grands horizons", a-t-il indiqué à RIA Novosti.

"Notre coopération au niveau des armées de terre et des armées de l'air n'est qu'un début. Nous avons de bonnes perspectives quant à la modernisation de l'aviation de transport, de la DCA, de la lutte radio-électronique, mais aussi de la marine, qu'il s'agisse des sous-marins ou des navires de surface", a souligné l'interlocuteur de l'agence.

196 pilotes et techniciens vénézuéliens sont sur le point de terminer leur formation en Russie dans le cadre des exportations d'avions Su-30MK2.

"C'est un avion fabriqué à Komsomolsk-sur-l'Amour (Extrême-Orient) à partir de composantes exclusivement russes. Vu la spécificité de ses relations avec certains pays, notamment les Etats-Unis, le Venezuela a posé à la Russie une condition: tous les blocs et groupes de blocs devaient être fabriqués par les entreprises russes", a expliqué M. Ladyguine.

Face aux pressions américaines, les Espagnols et les Brésiliens ont refusé de vendre à Caracas des équipements aéronautiques, ces derniers comprenant des composantes de fabrication américaine.

"En 2005, nous avons signé deux contrats pour la fourniture de 15 hélicoptères. D'ici à la fin de l'année en cours, nous nous acquitterons entièrement de nos obligations envers le Venezuela, a rassuré M. Ladyguine. En outre, un contrat a été signé en été 2006 prévoyant la fourniture de 53 hélicoptères Mi-17V5, Mi-35 et Mi-26 censés équiper l'armée de terre, l'armée de l'air, la marine et la garde nationale".

"Ainsi, nous réaliserons entièrement le programme de modernisation et de rééquipement du parc d'hélicoptères national", a souligné le responsable de Rosoboronexport.

Des pilotes et des techniciens vénézuéliens suivent des stages dans les usines de fabrication et dans le centre de formation des pilotes du ministère de la Défense à Torjok, au nord-ouest de Moscou.

"Les premiers hélicoptères russes Mi-17V5 ont déjà fait un total de 300 heures au Venezuela, et les pilotes locaux en sont très contents", a relevé M. Ladyguine.

"Le 13 novembre dernier, nous avons signé un contrat prévoyant la création au Venezuela d'un centre d'entraînement pour former les pilotes d'hélicoptère. Ce sera le plus grand centre d'entraînement au monde que nous allons construire en l'espace de trois ans. Aujourd'hui, nous négocions la mise en place au Venezuela d'une usine de réparation et d'un centre d'entretien des hélicoptères", a encore indiqué l'interlocuteur de l'agence.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала