Les libéraux-démocrates proposent de transférer de Tallinn à Moscou un monument militaire soviétique

MOSCOU, 15 janvier - RIA Novosti. Si les autorités estoniennes décident de démolir le monument au Soldat libérateur au centre de Tallinn, les libéraux démocrates à la Douma proposeront de le transférer sur le Mont Poklonnaïa à Moscou où se trouve le Musée de la Grande guerre patriotique.

Ce projet de déclaration rédigé par les libéraux-démocrates sera examiné par la Douma mercredi 17 janvier, a annoncé à RIA Novosti lundi un des auteurs du document le député Alexeï Mitrofanov.

Le projet de déclaration souligne que la loi estonienne "Sur la protection des cimetières militaires" et le projet de loi sur le "démantèlement des installations interdites" sont appelés à constituer la base juridique "non seulement pour la ré-inhumation des restes des soldats soviétiques morts pour la libération de l'Estonie contre le joug nazi mais aussi pour détruire les monuments se trouvant dans les lieux inappropriés". Et c'est le ministère estonien de la Défense qui devra définir quels lieux sont "appropriés" pour ces monuments, relèvent les libéraux-démocrates.

A plusieurs reprises déjà, les nationalistes estoniens avaient profané le monument au Soldat libérateur à Tallinn et les tombes militaires soviétiques, rappellent les auteurs du projet.

"La sauvagerie moyenâgeuse de notre voisin qui ne doit son indépendance et sa souveraineté qu'à la victoire de l'URSS dans la Grande guerre patriotique (1941-1945) est choquante", peut-on lire dans le document.

"Malgré les provocations sans précédent des nationalistes estoniens, personne, en Fédération de Russie, ne propose de rebaptiser le cinéma Tallinn à Moscou, ni les rues ayant des appellations estoniennes, ni enfin de démanteler le monument au chanteur estonien Goerg Ots dans la capitale, car tout cela relève du patrimoine culturel et historique de notre peuple", soulignent les auteurs de la déclaration.

La Douma approuve les efforts visant à normaliser et à promouvoir les rapports économiques et politiques avec l'Estonie, peut-on lire dans le document. Mais en cas de prise par les autorités estoniennes de la décision de démolir le monument au Soldat libérateur dans le cimetière des militaires soviétiques tombés pour la libération de l'Estonie dans la Seconde guerre mondiale et enterrés au centre de Tallinn, les députés demanderont aux dirigeants de la Fédération d'étudier la possibilité de ré-inhumer leurs restes en Russie et de réinstaller ce monument à Moscou.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала