L'UE promet des "garanties" pour obtenir la levée de l'interdiction russe d'importer la viande polonaise

L'Union européenne donnera à la Russie toutes les garanties pour obtenir la levée de son interdiction d'importer la viande polonaise, a annoncé lundi le commissaire européen chargé de la santé et de la protection des consommateurs Marcos Kyprianou.
MOSCOU, 15 janvier - RIA Novosti. L'Union européenne donnera à la Russie toutes les garanties pour obtenir la levée de son interdiction d'importer la viande polonaise, a annoncé lundi le commissaire européen chargé de la santé et de la protection des consommateurs Marcos Kyprianou.

Selon le commissaire qui est en visite en Pologne pour régler les désaccords liés aux fournitures de produits agricoles polonais, l'Union européenne appellerait encore une fois cette semaine la Russie à lever son embargo.

"A mon avis, nous avons suffisamment de documents pour pouvoir lever cette interdiction", a indiqué M. Kyprianou dans un entretien avec les journalistes à l'issue de sa rencontre avec le ministre polonais de l'Agriculture Andrzej Lepper.

Plus tôt, le service de presse de la représentation de la Commission européenne en Russie avait annoncé que le mémorandum dans le domaine du commerce de viande entre la Russie et l'UE pouvait être signé le 18 janvier à Berlin, dans le cadre de l'exposition de la Semaine verte dans la capitale allemande.

Une source interne au ministère allemand de l'Agriculture avait exprimé l'espoir que "la levée par la Russie de son embargo frappant les importations de viande en provenance de Pologne éliminerait en même temps le dernier obstacle (véto polonais) aux négociations sur la signature du nouvel accord de coopération UE-Russie ce dont les deux parties ont besoin".

Les importations de la viande en provenance de Pologne ont été suspendues par la Russie en novembre 2005 suite à de nombreuses violations grossières de la législation vétérinaire et aux tentatives pour écouler de la viande de mauvaise qualité et non contrôlée en provenance de pays tiers.

Les livraisons de produits agricoles en Russie en provenance de Bulgarie et de Roumanie, deux nouveaux membres de l'UE, seront également débattues lors des négociations UE-Russie à Berlin prévues pour les 17 et 18 janvier.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала