LE PRESIDENT DE RUSSIE VLADIMIR POUTINE S’EST PRONONCE POUR LE DEVELOPPEMENT DE L’INTEGRATION AU SEIN DE LA CEI

La Russie va continuer à développer l’intégration au sein de la CEI et à soutenir la Biélorussie. Le président de Russie Vladimir poutine a fait cette déclaration lundi à la rencontre avec les membres du gouvernement.
La Russie va continuer à développer l’intégration au sein de la CEI et à soutenir la Biélorussie. Le président de Russie Vladimir poutine a fait cette déclaration lundi à la rencontre avec les membres du gouvernement.
Dans l’espace postsoviétique, l’intégration doit être basée sur les principes d’un marché honnête, a souligné le président russe. Selon lui, le soutien caché aux états – c’est une mauvaise pratique qui ne stimule pas l’intégration. Bien au contraire, elle détruit l’espace commun. Les relations entre la Russie et ses voisins doivent être claires, transparentes, elles doivent se baser sur les principes du marché.
Les relations avec la Biélorussie seront désormais construites sur cette base. Vladimir Poutine a dressé le bilan du récent litige énergétique entre Moscou et Minsk. Il convient de rappeler que la Biélorussie est habituée à recevoir le combustible russe- le gaz et le pétrole pour des prix très bas. cela s’explique par le fait que la Russie et la Biélorussie avaient l’intention de former une union. Mais à la fin de l’année passée Moscou a déclaré qu’il était temps de passer des paroles aux intérêts réels. Une tension est apparue, ce qui s’est répercuté sur la livraison du pétrole russe en Europe. Mais finalement, on a pu arriver à un compromis. Le président russe a expliqué le sens de ce compromis. La Russie continuera à soutenir l’économie de Biélorussie.
Vladimir Poutine dit que dans le domaine énergétique cette aide va constituer 5 milliards 800 millions de dollars en 2007. C’est une grande somme mais la Russie est prête à payer ce prix pour un passage progressif aux relations de marché qui sera étalé sur plusieurs années. C’est un soutien apporté au peuple biélorusse, a souligné le président de Russie.
Lors de la rencontre avec les membres du gouvernement, le problème du rapatriement des compatriotes résidant à l’étranger a été discuté. Il s’agit d’un axe prioritaire pour Moscou. Un programme spécial vient d’être lancé. Les personnes rapatriées auront beaucoup de facilités et de subsides – surtout ceux qui iront dans les régions qui manquent de main-d’œuvre.


Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала