Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Affaire Litvinenko: un enquêteur russe attendu à Londres

S'abonner
Un enquêteur du parquet russe arrivera lundi à Londres pour effectuer un travail de préparation avant la venue du groupe principal chargé de l'enquête sur le meurtre de l'ex-officier du FSB Alexandre Litvinenko.
LONDRES, 19 février - RIA Novosti. Un enquêteur du parquet russe arrivera lundi à Londres pour effectuer un travail de préparation avant la venue du groupe principal chargé de l'enquête sur le meurtre de l'ex-officier du FSB Alexandre Litvinenko.

Le service de presse de l'ambassade de Russie à Londres a confirmé à RIA Novosti l'arrivée du représentant du parquet russe dans la capitale britannique avant le 24 février.

"Il doit rencontrer ses collègues de Scotland Yard afin d'organiser l'arrivée du groupe d'enquêteurs", a déclaré lundi un diplomate.

Selon la source, il a fallu attendre que les Britanniques donnent le "feu vert" à la venue d'un représentant russe.

Le ministre de l'intérieur britannique John Reid a signé dernièrement une instruction prévoyant la possibilité de coopération avec les pays étrangers et permettant à la Russie d'envoyer un groupe d'enquêteurs en Grande-Bretagne. Cette instruction permettra aux représentants des organes judiciaires russes d'interroger d'anciens citoyens russes résidant en Grande-Bretagne, entre autres, l'entrepreneur Boris Berezovski.

Plus tôt, M. Berezovski avait déclaré dans une interview à RIA Novosti qu'il était prêt à s'entretenir avec les enquêteurs russes sur "l'affaire Litvinenko".

"Les conditions de la rencontre sont simples. Premièrement, elle ne pourra avoir lieu à l'ambassade russe, car je ne fais pas confiance aux autorités russes, capables de toutes les provocations", avait indiqué l'homme d'affaires.

"Deuxièmement: avant la rencontre, les représentants du Parquet général devront subir un contrôle établissant l'absence sur eux de poison et d'armes", a ajouté Boris Berezovski. "Si ces conditions sont remplies, je ne vois aucune raison de refuser la rencontre, ni moi, ni mes avocats", a-t-il précisé.

Alexandre Litvinenko qui avait fui en Grande-Bretagne en 2000 et qui avait reçu son passeport britannique en octobre dernier est décédé des suites d'un empoisonnement le 23 novembre dans un hôpital de Londres. Les autorités sanitaires britanniques ont découvert dans son corps des traces de polonium-210.

L'enquête sur la mort d'Alexandre Litvinenko est menée depuis plus de deux mois par la cellule antiterroriste de Scotland Yard. Des enquêteurs britanniques se sont déjà rendus à Moscou fin 2006 pour interroger plusieurs témoins.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала