Le risque de collision de la Terre avec un astéroïde est réel (ONU)

La menace réelle d'une catastrophe spatiale plane sur notre planète dans un avenir prévisible, selon un rapport soumis à l'examen de la 44e session du Sous-comité scientifique et technique du Comité des utilisations pacifiques de l'espace extra-atmosphérique de l'ONU (Copuos).

NEW YORK, 22 février - RIA Novosti. La menace réelle d'une catastrophe spatiale plane sur notre planète dans un avenir prévisible, selon un rapport soumis à l'examen de la 44e session du Sous-comité scientifique et technique du Comité des utilisations pacifiques de l'espace extra-atmosphérique de l'ONU (Copuos).

"Le risque de collision avec des corps célestes s'approchant de la Terre est une réalité. Les effets de la collision seront si grands que la menace astéroïdale doit être reconnue comme un problème mondial dont le règlement efficace n'est possible que sur la base de la coopération internationale", soulignent les auteurs du rapport.

Aucun pays du monde ne possède de stratégie nationale susceptible de parer la menace venant de l'espace profond. Dans ce contexte, indique le rapport, l'ONU doit assumer le rôle central et coordinateur.

Астероиды-убийцы"Tout porte à croire que, d'ici 15 ans, les Nations unies seront amenées à prendre des décisions importantes sur les mesures à adopter pour protéger la vie sur la planète contre une éventuelle collision avec des corps célestes s'approchant de la Terre, pronostiquent les experts. Cela s'explique par la détection plus rapide des corps célestes et l'extension des possibilités humaines de prévenir la collision en déviant à l'avance la trajectoire du corps en question."

Certains pays multiplient les efforts pour détecter des corps spatiaux qui se dirigent vers la Terre, mais aucun travail coordonné de détection n'est mené à l'heure actuelle. Le risque de collision avec des corps dont le diamètre varie de 100 m à 1 km et dont l'observation n'est pas optimisée reste majeur.

Dans cette optique, les experts onusiens ont salué la réaction de la NASA à l'appel du Congrès américain invitant à planifier, élaborer et mettre en oeuvre un programme d'observation des astéroïdes dont l'objectif serait de détecter, surveiller, systématiser et déterminer les caractéristiques physiques des corps célestes dont le diamètre est de 140 m ou plus pour évaluer le danger qu'ils représentent en cas de collision avec la Terre.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала