Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Le monastère Saint-Daniel va retrouver son carillon

© Sputnik . Sergueï Piatakov / Aller dans la banque de photosLe carillon du monastère Saint-Daniel de Moscou sonne pour la première fois après son retour d'Harvard
Le carillon du monastère Saint-Daniel de Moscou sonne pour la première fois après son retour d'Harvard - Sputnik France
S'abonner
La longue épopée - plus de vingt ans - du retour en Russie du carillon qui en 1930 avait été vendu à l'industriel américain Charles Richard Crane par le gouvernement de l'URSS est, semble-t-il, en passe de se terminer.

Une délégation de l'Université Harvard est arrivée jeudi dernier à Voronej (500 kilomètres au sud de Moscou) où des cloches sont coulées pour le célèbre établissement d'enseignement. La longue épopée — plus de vingt ans — du retour en Russie du carillon qui en 1930 avait été vendu à l'industriel américain Charles Richard Crane par le gouvernement de l'URSS est, semble-t-il, en passe de se terminer.

Le carillon qui pendant trois quarts de siècle avait sonné sur la tour de 38 mètres du foyer universitaire Lowel House à Harvard reprendra sa place au monastère Saint-Daniel à Moscou tandis que sa copie exacte prendra le chemin des Etats-Unis.

Dans les années 1930 du siècle dernier le monastère Saint-Daniel avait été fermé et son carillon — 18 cloches coulées au fil de plus de 200 ans — avait été fractionné pour être envoyé à la fonte. Le son au monastère était donné par trois cloches dont la plus grosse pesait près de 12 tonnes.

Fin spécialiste en matière de sonorité des cloches russes, Konstantin Saradjev avait conseillé à Charles Richard Crane, qui avait un penchant pour les antiquités russes, d'acheter le carillon du monastère. Vendues au prix du poids du bronze, les cloches avaient coûté 17.000 dollars à l'homme d'affaires. Par la suite celui-ci avait fait don du carillon à l'Université Harvard.

En 1983, après la restitution du monastère Saint-Daniel à l'Eglise orthodoxe russe, la question du retour du carillon avait été posée. En 1988, pendant sa visite à Moscou, le président américain Ronald Reagan s'était rendu au monastère Saint-Daniel et avait appuyé l'idée d'un retour de la chose sainte en Russie.

Cependant, les premières démarches appropriées n'ont été entreprises par le Patriarcat de Moscou qu'au début du nouveau millénaire. Plusieurs échanges de visites ont eu lieu, après quoi les parties sont parvenues à s'entendre sur une restitution du carillon à Moscou en échange d'une réplique exacte. Le coût des travaux — 900.000 dollars — a été réglé par l'entrepreneur russe Viktor Vekselberg. Neuf petites cloches sont prêtes. Dimanche les membres de la délégation américaine assisteront à la coulée des neuf restantes auxquelles seront ajoutées en cadeau deux cloches frappées des armoiries d'Harvard et de la capitale russe. L'accord définitif sur la restitution du carillon à la Russie sera signé le 20 mars au monastère Saint-Daniel en présence du Patriarche Alexis II.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала