Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

L'Union européenne pourrait lever ses sanctions contre l'Ouzbékistan décrétées en 2005

S'abonner
TACHKENT, 12 avril - RIA Novosti. L'Union européenne pourrait lever ses sanctions contre l'Ouzbékistan, un Etat d'Asie centrale, décrétées après les événements dans la ville ouzbèke d'Andijan au printemps 2005, a déclaré jeudi le président en exercice de l'OSCE et ministre espagnol des Affaires étrangères Angel Moratinos.

L'UE a décrété des sanctions contre l'Ouzbékistan en novembre 2005, suite au refus de Tachkent de permettre une enquête indépendante internationale sur les désordres publics à Andijan. Dans la nuit du 13 mai 2005, plusieurs attentats et agressions de bandits ont été commis dans cette ville située à l'est du pays, non loin de la frontière kirghize. D'après les données officielles, ils ont fait 187 morts.

Bruxelles a notamment suspendu les ventes d'armes à l'Ouzbékistan et a interdit à certains responsables ouzbeks d'entrer sur le territoire de l'Union.

Les évènements d'Andijan seront revus et ils recevront une nouvelle appréciation, a estimé le numéro de l'OSCE qui se trouve en visite de deux jours à Tachkent, s'entretenant jeudi avec les journalistes.

Le président de l'OSCE a aussi exprimé l'espoir qu'à la lumière d'un nouveau dialogue entre l'UE et l'Ouzbékistan, ces mesures pourraient être levées.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала