Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Les Moscovites sont les Russes les plus heureux (sondage)

S'abonner
MOSCOU, 2 mai - RIA Novosti. 2/3 des Moscovites sont heureux et les plus satisfaits d'entre eux sont les jeunes hommes célibataires travaillant dans le monde des affaires, rapporte le quotidien "Vedomosti", citant une étude réalisée par le holding ROMIR Monitoring (Opinion publique russe et étude du marché).

28% des Moscovites se déclarent "très heureux", 37% sont plutôt heureux, et 23% sont parfois heureux. 10% des sondés se disent malheureux.

ROMIR remarque qu'avec l'âge, les optimistes se font plus rares (de 18 à 24 ans, 82% des personnes se disent heureuses, et entre 45 et 59 ans, 53%). Parmi les gens satisfaits, on trouve beaucoup de patrons (82%) et d'entrepreneurs (85%). Parmi les salariés, 70% se déclarent contents de leur sort, chiffre qui tombe à 53% chez les ouvriers.

Les Russes sont d'autant plus heureux que leur salaire est élevé. 71% des Moscovites payés plus de 15.000 roubles par mois (un peu plus de 400 euros) se considèrent satisfaits, tandis qu'une personne sur deux gagnant moins de 6.000 roubles par mois (un peu plus de 170 euros) s'estime malheureuse. 1.022 personnes ont répondu à ce sondage téléphonique effectué en mars 2007 par Romir monitoring.

Le journal relate également les données d'autres sondages, dans lesquels la proportion générale de Russes heureux est inférieure à celle des Moscovites. L'Institut de philosophie de l'Académie des sciences de Russie rapporte qu'en 2006, 54% des citoyens russes s'affirmaient satisfaits de leur vie (indice le plus haut depuis ces 16 dernières années).

Les recherches effectuées par des organisations étrangères n'avancent pas les mêmes résultats. L'organisation suédoise World Values Survey (WVS) avance que le niveau de satisfaction des Russes est bas: ils se situent au 63e rang sur 65 au total, devançant seulement l'Arménie et la Roumanie. Dans "l'indice du bonheur planétaire" du News Economics Foundation (NEF), la Russie occupe la 172e place sur 178, et les Etats-Unis sont à la 150e place.

Que faut-il pour être heureux? L'économiste de la Deutsche Bank Stefan Bergheim, auteur d'un article intitulé "L'heureuse diversité du capitalisme" édité la semaine dernière, a défini 10 facteurs capables de déterminer le niveau de bonheur dans la société. Pour cela, il faut un haut niveau de confiance entre les citoyens, un bas niveau de corruption, ainsi que de chômage et d'économie souterraine, un haut salaire et un bon niveau d'études, un niveau élevé d'emploi chez les personnes âgées, la liberté économique, un essor de la natalité et la libéralisation du marché du travail.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала