Sommet Russie-UE: un manque de compréhension mutuelle (Marc Franco)

Lors du sommet de Samara, les 17-18 mai derniers, les leaders de la Russie et de l'Union européenne n'ont pas réussi à trouver le bon ton pour analyser sans parti pris les problèmes existant dans leurs relations bilatérales, estime le chef de la représentation de la Commission européenne à Moscou, Marco Franco.
BRUXELLES, 19 mai - RIA Novosti. Lors du sommet de Samara, les 17-18 mai derniers, les leaders de la Russie et de l'Union européenne n'ont pas réussi à trouver le bon ton pour analyser sans parti pris les problèmes existant dans leurs relations bilatérales, estime le chef de la représentation de la Commission européenne à Moscou, Marco Franco.

Dans nos relations, nous souffrons d'un manque de compréhension mutuelle, a-t-il ajouté.

Les vieux préjugés persistent: une partie soupçonne secrètement l'autre de mauvaises intentions. D'où la tendance à politiser les problèmes techniques, ce qui rend encore plus difficile la recherche de solutions, a constaté M. Franco.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала