Affaire Lougovoï: Berezovski nie avoir travaillé pour les services secrets britanniques

LONDRES, 31 mai - RIA Novosti. L'homme d'affaires Boris Berezovski, qui a reçu le statut de réfugié politique en Grande-Bretagne et s'est établi à Londres, réfute toute implication dans les activités des services secrets britanniques.

"Les services secrets britanniques savent bien que je ne suis sur aucune liste ni dans aucune organisation, y compris le MI6", a déclaré jeudi à RIA Novosti M. Berezovski, commentant la déclaration d'Andreï Lougovoï, accusé par les autorités britanniques du meurtre d'Alexandre Litvinenko, ex-officier du FSB (Service fédéral de sécurité).

M. Lougovoï a avancé jeudi dans une conférence de presse à Moscou que MM. Berezovski et Litvinenko avaient été recrutés par les services secrets britanniques.

"M. Lougovoï, qui me fait de la peine, s'est retrouvé être un pion dans ce grand jeu politique, en même temps que l'exécuteur de ce crime et l'une des personnes qui le couvrent. Je n'ai rien contre Lougovoï, il a bien sûr un pistolet dans le dos, et il s'agit de sa propre vie et de celle de sa famille. Mais je ne pourrai jamais justifier pour autant son implication dans le meurtre de Litvinenko", a souligné M. Berezovski.

La Russie exige depuis longtemps de la Grande-Bretagne l'extradition de Boris Berezovski. Le 17 avril dernier, une nouvelle demande du Parquet général russe en ce sens a été transmise aux autorités britanniques.

Boris Berezovski avait déclaré dans une interview publiée le 13 avril dernier par le quotidien The Guardian qu'il finançait ses partisans qui étaient en train de préparer un coup d'Etat en Russie.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала