Les Etats-Unis espèrent des progrès dans la dénucléarisation de la péninsule de Corée

Les Etats-Unis espèrent que des progrès seront réalisés par le groupe de travail sur la dénucléarisation de la péninsule de Corée, qui se réunira les 16 et 17 août prochains, a déclaré lundi aux journalistes Christopher Hill, secrétaire d'Etat adjoint chef de la délégation américaine aux négociations à six sur le problème nucléaire de la péninsule de Corée.
PEKIN, 13 août - RIA Novosti. Les Etats-Unis espèrent que des progrès seront réalisés par le groupe de travail sur la dénucléarisation de la péninsule de Corée, qui se réunira les 16 et 17 août prochains, a déclaré lundi aux journalistes Christopher Hill, secrétaire d'Etat adjoint chef de la délégation américaine aux négociations à six sur le problème nucléaire de la péninsule de Corée.

"Il importe que cette réunion ait du succès", a ajouté M. Hill.

Il a souligné que les groupes de travail institués dans le cadre du processus à six devaient bien préparer le prochain round des négociations, afin d'éviter qu'il ne soit trop long.

M. Hill est arrivé à Pékin lundi. Après une rencontre avec son collègue nord-coréen Kim Gye-gwan mardi prochain, le diplomate américain s'entretiendra avec le vice-ministre chinois des Affaires étrangères, Wu Dawei, avant de partir pour Shenyang, dans le nord-est de la Chine. C'est là que se réunira le groupe de travail sur la dénucléarisation de la péninsule de Corée. Présidé par la Chine, ce groupe est chargé d'élaborer un plan de démantèlement du programme nucléaire de la Corée du Nord.

Les 7 et 8 août derniers, le groupe de travail sur la coopération économique et énergétique avait tenu une réunion à Panmunjom, au centre de la zone démilitarisée séparant la Corée du Nord et la République de Corée.

Le groupe de travail sur la création d'un mécanisme de paix et de sécurité en Asie du Nord-Est doit se réunir aux environs du 21 août à Moscou pour examiner aussi bien les problèmes de la péninsule de Corée que ceux de l'ensemble de la région.

Lors de leur rencontre en juillet dernier à Pékin, les chefs des six délégations participant aux négociations sur les problèmes nucléaires coréens avaient décidé de tenir un nouveau round de négociations début septembre prochain.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала