Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Londres toujours sans défense face aux attentats terroristes (commission de l'Assemblée de Londres)

S'abonner
LONDRES, 16 août - RIA Novosti. Effectuée par la commission de l'Assemblée de Londres, la vérification des systèmes de sécurité dans les transports publics de la capitale britannique a montré que celle-ci était toujours démunie face aux attentats terroristes.

Les experts ont relevé des défaillances dans le système de communication utilisée par la police (son coût s'élève à 2,5 milliards de livres sterling). Ainsi, il a été constaté que ce système ne fonctionnait sans à-coups qu'à ciel ouvert et qu'il était pratiquement inefficace à l'intérieur des bâtiments et dans les transports, indique le rapport de vérification établi par la commission.

Et pourtant, la nécessité d'assurer une liaison radio dans le métro est devenue une priorité absolue il y a une vingtaine d'années, après l'incendie à la station King Cross. Or, cette liaison n'est toujours pas fournie aux services responsables du bon fonctionnement du transport suburbain.

"Je tiens à rappeler encore une fois aux Londoniens que malgré les efforts héroïques déployés par nos services d'intervention le 7 juillet 2005, nul ne peut être sûr de pouvoir faire face aux terribles événements de ce genre", a déclaré le président de la commission, Richard Barnes.

Le projet d'installation d'une liaison radio dans le métro londonien ne sera mis au point que d'ici août prochain.

Le matin du 7 juillet 2005, plusieurs explosions s'étaient produites presque simultanément dans les transports publics londoniens: trois dans le métro et une dans un bus. Ces attentats avaient fait 56 morts, dont quatre terroristes, et plus de 700 blessés.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала