Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Le MID dément que Moscou ait informé Damas de l'intention d'Israël d'agresser la Syrie

S'abonner
Le ministère russe des Affaires étrangères (MID) a démenti les affirmations du quotidien israélien Maariv selon lesquelles des représentants russes auraient informé Damas à des fins de provocation qu'Israël envisageait de déclencher une guerre contre la Syrie.
MOSCOU, 31 août - RIA Novosti. Le ministère russe des Affaires étrangères (MID) a démenti les affirmations du quotidien israélien Maariv selon lesquelles des représentants russes auraient informé Damas à des fins de provocation qu'Israël envisageait de déclencher une guerre contre la Syrie.

"Force est de constater qu'il s'agit d'un cas typique d'élucubrations. Tout porte à croire que certains milieux en Israël et à l'extérieur de ses frontières sont mécontents du développement dynamique des relations russo-israéliennes", indique un commentaire du Département de la presse du ministère russe des Affaires étrangères publié vendredi sur le site officiel du MID.

Cette publication du Maariv n'a rien à voir avec la réalité, dit le commentaire.

"Il se produit juste le contraire. Les autorités israéliennes savent bien que nos contacts avec les parties syrienne et israélienne visent à diminuer la tension dans la région, à prévenir un nouveau conflit et à relancer le processus de paix dans ce volet", souligne le commentaire.

Le ministère russe des Affaires étrangères a rappelé le rôle de la Russie en tant que médiateur dans le règlement proche-oriental.

"Nous avons déjà entrepris et continuons d'entreprendre des démarches concrètes, y compris à la demande d'Israël, pour empêcher une partie d'interpréter incorrectement les intentions de l'autre partie. C'est précisément grâce à la médiation russe que Damas et Tel-Aviv ont échangé des signaux mutuellement rassurants. Il est aussi à noter que nous le faisons discrètement, en comprenant parfaitement combien il est difficile, mais nécessaire de rétablir la confiance en tant que condition indispensable pour progresser vers des négociations normales", constate le commentaire du MID russe.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала