Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Le secrétaire général de l'OTAN et le chef de la diplomatie géorgienne discutent du conflit osséto-géorgien

S'abonner
BRUXELLES, 4 septembre - RIA Novosti. Le secrétaire général de l'Alliance de l'Atlantique Nord, Jaap de Hoop Scheffer, et le ministre géorgien des Affaires étrangères, Guela Bejouachvili, ont discuté mardi à Bruxelles de la situation sécuritaire dans la zone du conflit osséto-géorgien, a fait savoir à RIA Novosti un fonctionnaire anonyme de l'OTAN.

(L'Ossétie du Sud est une république autoproclamée sur le territoire de la Géorgie - ndlr.)

Selon l'interlocuteur de l'agence, il s'agissait lors de cette rencontre au QG de l'Alliance du "dernier incident" en Géorgie.

Tbilissi avance que le 6 août dernier, deux avions portant des marques d'identification russes ont violé l'espace aérien de la Géorgie et tiré des missiles sur un radar situé près de la ville de Gori qui n'a cependant pas été endommagé. Somme toute, cette version géorgienne a été soutenue par deux commissions d'experts internationaux provenant des Etats-Unis, de Suède, de Pologne et des trois Etats baltes.

De leur côté, les experts russes ont produit des preuves concrètes présentées comme renversant cette thèse de Tbilissi et des experts internationaux.

Quoi qu'il en soit, le fonctionnaire otanien n'a donné plus de détails sur cette partie de la conversation entre le secrétaire général de l'OTAN et le chef de la diplomatie géorgienne.

La participation de la Géorgie à l'opération otanienne d'assistance à la sécurité en Afghanistan a constitué un autre sujet de l'entretien entre Jaap de Hoop Scheffer et Guela Bejouachvili, a poursuivi l'interlocuteur de l'agence.

D'après ce dernier, "la Géorgie est prête à élever le niveau de sa participation à ladite opération".

A part cela, a dit le fonctionnaire de l'OTAN, Jaap de Hoop Scheffer et Guela Bejouachvili ont discuté du déroulement de la mise en application par la Géorgie du Plan d'Action de Partenariat Individuel (IPAP) avec l'Alliance de l'Atlantique Nord.

Et d'ajouter: "On est satisfait à l'OTAN de la manière dont ce plan se réalise".

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала