Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

ONU: Saakachvili peut revendiquer la relève du contingent de paix en Abkhazie (député géorgien)

S'abonner
TBILISSI, 24 septembre - RIA Novosti. Le dernier incident dans les gorges de Kodori permet au président de la Géorgie, Mikhaïl Saakachvili, de soulever à l'Assemblée générale de l'ONU la question de la relève du contingent de maintien de la paix dans la zone du conflit abkhazo-géorgien, a déclaré lundi le député géorgien Konstantin Gabachvili.

(L'Abkhazie est une république autoproclamée sur le territoire de la Géorgie - ndlr.)

On affirme à Soukhoumi (capitale de l'Abkhazie) que le 20 septembre dernier, une unité de la police géorgienne a attaqué un poste-frontière abkhaze. A l'issue de cette attaque, deux gardes-frontières abkhaz ont été tués et deux autres blessés. Encore sept militaires abkhaz ont été faits prisonniers. Selon Tbilissi, par contre, en Haute-Abkhazie (partie haute des gorges de Kodori), territoire sous contrôle de la Géorgie, un groupe de subversion abkhaze aurait été liquidé. Au cours d'une fusillade, deux intrus ont été tués et sept autres capturés.

"Faut-il encore des arguments quand des groupes de subversion abkhaz sont dirigés par des officiers du prétendu contingent de maintien de la paix", a notamment déclaré à l'agence News-Georgia Konstantin Gabachvili qui dirige au parlement géorgien le comité des Relations extérieures.

La délégation officielle de la Géorgie conduite par le président du pays, Mikhaïl Saakachvili, a pris l'avion lundi pour New York afin de participer aux travaux de la 62e session de l'Assemblée générale de l'Organisation des Nations Unies, rapporte le service de presse de la présidence géorgienne.

Le 26 septembre prochain, Mikhaïl Saakachvili prononcera du haut de la tribune de l'ONU un discours qui portera principalement sur le problème du règlement en Abkhazie. Le président géorgien évoquera aussi l'incident du 20 septembre dernier en Haute-Abkhazie, fait savoir l'administration du chef de l'Etat géorgien.

Le confit abkhazo-géorgien remonte au 14 août 1992 quand la Géorgie avait introduit ses troupes en Abkhazie pour se heurter à une farouche résistance armée. Ce confit armé à l'issue duquel la Géorgie avait perdu le contrôle de l'Abkhazie s'est achevé le 30 août 1993. La paix dans la zone du confit abkhazo-géorgien est depuis maintenue par la Force collective de maintien de la paix de la Communauté des Etats indépendants (CEI), composée de militaires russes. L'Abkhazie cherche à obtenir la reconnaissance de son indépendance au niveau international.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала