Protection du marché énergétique de l'UE: la Russie répondra à d'éventuelles restrictions (Medvedev)

La Russie répondra à une éventuelle décision de l'Union européenne de limiter la possibilité d'acquérir des actifs énergétiques en Europe, a déclaré vendredi le premier vice-premier ministre russe Dmitri Medvedev.
MOSCOU, 28 septembre - RIA Novosti. La Russie répondra à une éventuelle décision de l'Union européenne de limiter la possibilité d'acquérir des actifs énergétiques en Europe, a déclaré vendredi le premier vice-premier ministre russe Dmitri Medvedev.

"Il est à la mode dans certains Etats de prendre des décisions limitant les investissements étrangers (...). Malheureusement, de tels processus ont lieu dans l'Europe unie. Nous estimons que cela contredit l'esprit de la mondialisation et le principe de l'ouverture du marché", a déclaré le responsable gouvernemental russe dans un entretien avec les journalistes, avant une réunion du conseil des directeurs de Gazprom.

Si ces décisions sont finalement prises, la Russie "devra y réagir", a-t-il prévenu.

Interrogé par un journaliste sur une éventuelle mise en place en Russie de restrictions sur les investissements étrangers, M. Medvedev a répondu: "On peut réagir de manière différente, et de manière asymétrique".

De son côté, le président de Gazprom, Alexeï Miller, a fait savoir que le projet de l'Union européenne était attentivement étudié par le holding.

"Le projet a vu le jour il y a une semaine. Ces documents sont actuellement à Gazprom, nous les analysons pour pouvoir prochainement exposer notre point de vue à ce sujet", a indiqué M. Miller.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала