Le projet ABM au menu d'une conférence interparlementaire de Moscou

MOSCOU, 4 octobre - RIA Novosti. Les parlementaires russes invitent leurs collègues américains, polonais et tchèques à se réunir à Moscou pour discuter des projets de déploiement d'éléments du bouclier antimissile américain en Europe de l'Est.

La Douma (chambre basse du parlement russe) envisage d'adopter une déclaration à ce sujet au cours de sa réunion plénière prévue pour ce vendredi.

Le projet de déclaration indique que les Etats-Unis poursuivent les préparatifs de déploiement d'éléments de leur système ABM en Pologne et en République tchèque, sans tenir compte des propositions de la partie russe qui les invite à renoncer à ces plans et à concevoir de nouveaux modèles de coopération stratégique, y compris en utilisant conjointement avec la Russie la station radar de Gabala.

"Force est de constater que malgré les consultations tenues par les experts russes et américains en vue d'établir si cette proposition de Moscou est techniquement réalisable, la partie américaine ne cesse d'affirmer qu'elle ne renoncera en aucun cas au projet de déploiement d'éléments de leur système ABM en Europe", dit le projet de déclaration.

"Quelles que soient les thèses en faveur de l'implantation, au centre de l'Europe, d'éléments du système américain de défense antimissile, ces éléments constituent une réalité objective. Ils ne manqueront pas de faire peser une menace sur la sécurité de la Russie et de porter atteinte à la stabilité stratégique", rappelle le document.

Le députés déclarent être conscients des dangers que le terrorisme mondial et la prolifération d'armes nucléaires présentent pour la communauté mondiale. "Il n'en reste pas moins que les arguments invoqués pour justifier l'apparition, au centre de l'Europe, de systèmes censés protéger les Etats membres de l'OTAN contre la menace hypothétique émanant de l'Iran et de la Corée du Nord, sont fallacieux", soulignent les parlementaires russes.

D'après eux, cela risque d'abaisser considérablement le niveau de la confiance mutuelle entre les Etats qui font face au terrorisme mondial et aux autres défis de notre époque.

Vu l'acuité de ce problème, les parlementaires russes invitent leurs collègues américains, polonais et tchèques à étudier la possibilité d'organiser d'urgence une conférence interparlementaire sur les questions relatives au déploiement du bouclier antimissile en Europe.

Des représentants des partis et d'autres forces politiques de tous les pays intéressés pourraient prendre part à cette conférence en qualité d'observateurs, souligne le projet de déclaration de la Douma.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала