Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Kim Jong-Il prêt à mettre en veilleuse le programme nucléaire et à conclure un traité de paix (Roh Moo-Hyun)

S'abonner
TOKYO, 4 octobre - RIA Novosti. Le président sud-coréen Roh Moo-Hyun a déclaré avoir constaté que le leader nord-coréen Kim Jong-Il était prêt à mettre en veilleuse le programme nucléaire de Pyongyang et à conclure un traité de paix avec les Etats-Unis, rapporte jeudi l'agence Yonhap.

"Mon voyage en Corée du Nord a été très satisfaisant", a-t-il dit aux journalistes lors de sa dernière escale à la frontière entre les deux Corées, en route vers Séoul à l'issue du sommet intercoréen de trois jours à Pyongyang.

Par ailleurs, Roh Moo-Hyun a fait savoir que Kim Jong-Il avait décliné son invitation à se rendre en Corée du Sud.

Jeudi, à l'issue du sommet intercoréen de trois jours à Pyongyang, les leaders des deux Corées ont signé une déclaration conjointe sur la paix et la coopération économique, document dans lequel les parties ont réaffirmé leurs intentions pacifique et déclaré leurs projets de multiplier les contacts de haut niveau pour discuter des problèmes d'actualité et de l'élargissement des investissements dans l'économie de la Corée du Nord.

Quoi qu'il en soit, ce n'est pas un traité de paix qui mettra fin à l'état de guerre qui est maintenu formellement dans la péninsule Coréenne. Le conflit armé de 1950-1953 ne s'est achevé que par la signature d'un armistice entre le commandement des troupes de la Corée du Nord et les volontaires populaires chinois, d'une part, et les Etats-Unis, ayant fait la guerre sous le drapeau de l'Organisation des Nations Unies, de l'autre.

A l'époque les autorités sud-coréennes avaient refusé de signer l'armistice, mais en 1992, un accord de réconciliation, de non-agression, d'échanges et de coopération est entré en vigueur entre Pyongyang et Séoul. Pour l'arrêt formel de la guerre, il ne reste désormais qu'à parvenir à la réconciliation entre la Corée du Nord et les Etats-Unis.

A l'issue des négociations des 2-4 octobre à Pyongyang, le président de la République de Corée Roh Moo-Hyun et le leader suprême de la République populaire démocratique de Corée (RPDC) Kim Jong Il se sont engagés dans leur déclaration conjointe à coopérer pour régler la question de la paix par le biais de négociations tri- et quadripartites de haut niveau des pays impliqués dans la guerre, négociations qu'ils veulent tenir sur le territoire de la péninsule de Corée.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала