Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Législatives russes: l'OSCE renonce à l'envoi d'observateurs sous un prétexte fallacieux (expert)

S'abonner
MOSCOU, 16 novembre - RIA Novosti. La décision du Bureau des institutions démocratiques et des droits de l'homme de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (BIDDH/OSCE) de ne pas envoyer d'observateurs aux élections en Russie est politique, a déclaré jeudi devant les journalistes à Moscou le député Konstantin Kossatchev.

Les élections des députés à la Douma (Chambre basse du parlement russe) de cinquième législature auront lieu le 2 décembre prochain.

"Le refus du BIDDH/OSCE d'envoyer ses observateurs aux élections à la Douma est une décision politique, contraire au mandat du Bureau", a indiqué Konstantin Kossatchev, président du Comité pour les Affaires internationales de la Chambre basse du parlement russe.

Cela dit, le parlementaire a rappelé que la Russie était membre de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe et payait sa cotisation. Aussi, est-elle en droit d'exiger de l'OSCE qu'elle fasse son travail, rémunéré sur le budget général de l'OSCE, a noté M. Kossatchev.

"Nous étions prêts à accueillir ces observateurs et à organiser leur travail, mais ils "tirent au flanc". Cela n'est pas normal", a souligné le député.

Somme toute, a estimé Konstantin Kossatchev, les fonctionnaires du BIDDH/OSCE manquent à leur mandat et ne remplissent pas leurs obligations directes.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала